Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

vendredi 31 janvier 2014

Vendredi 31 Janvier 2014 - Koh Samui (3) Lamai Beach

Koh Samui quand on ne conduit pas de moto ?

José et Evelyne ce matin sont partis autour de l'île en louant une moto. Moi, je me suis dit qu'il fallait que je me trouve des excursions dans l'île, si je voulais en voir quelque chose, puisque je ne conduis pas de motobike...

La première agence que j'ai vue était fermée. La deuxième était ouverte. Je suis entrée et y ai rencontré une jeune femme, adorable, qui a pris tout son temps pour m'expliquer comment était fichue cette île, elle m'a donné une carte... Eh oui, car à notre hôtel, ce n'est pas là que j'ai pu avoir une carte ! Elle parlait très bien l'anglais. Et elle ne m'a rien vendu, juste aidée, et elle m'a dit d'aller voir dans d'autres agences.




Au retour, en fin de journée, j'y suis retournée, pour la remercier, et je lui ai acheté deux de ces protections pour la bière, que j'avais vu au restaurant, et qui me plaisaient bien, avec la carte de la Thaïlande. Car il y a aussi une petite boutique.

C'est alors qu'elle m'a raconté qu'elle avait un amoureux... en Allemagne, qu'il était là bas pour gagner de l'argent, mais qu'il voulait venir en Thaïlande pour vivre avec elle...



Je suis allée dans l'agence suivante, Spicy Phu Travel. La femme qui m'a reçue parle bien l'anglais, et a été très serviable. C'est là que j'ai acheté, en soirée, mon transfert pour Koh Phan Gan, car j'ai décidé de partir plus tôt que prévu. Je n'aime pas Koh Samui.




Je suis allée, ensuite, comme je l'ai souvent fait dans mes voyages, visiter d'autres hôtels. Tous étaient pleins.

La grande plage de Lamai

Et j'ai continué vers la mer. Je suis tombée sur la grande plage de Lamai.
Bon, l'eau était d'un bleu magnifique, mais il y avait tellement de vagues énormes, que je n'ai même pas pu me baigner, juste mouillé les pieds.





















La mer est déchainée





Déjeuner en bord de mer
J'ai voulu déjeuner, je n'avais pas pris d'encas dans mon sac, pas de paquet de chips, rien, je n'avais que de l'eau. Encore, j'aurais pu me passer de manger, mais surtout j'avais très envie d'aller faire pipi... du fait que je ne pouvais pas entrer dans la mer... 
J'ai déjeuné dans ce restau d'un hôtel, au bord de la mer, d'un fried rice à un prix correct, pour le lieu, 80 bahts.







Puis j'ai re-marché un peu, et me suis ré-installée sur le sable.
















Après, sur la plage, ce n'était plus que matelas et parasols....










Je pars

Puis je m'en suis retournée. Je suis passée acheter mon billet pour Koh Phan Gan demain. José et Evelyne, quant à eux ont trouvé un hôtel, à Chaweng, chez un Italien qui tient une pizzeria. Et pour 500 bahts, le même prix, et bien mieux, que notre fichu hôtel. Moi je ne voulais pas rester à Samui. J'avais un pressentiment que je n'aimerais pas cette île, mais j'ai voulu voir. J'ai vu et ça suffit !

Privée d'internet depuis trois jours. Demain je quitte Koh Samui.

J'ai détesté Koh Samui, comme je l'avais prévu

Mais ce que je n'avais pas prévu ce sont les raisons...
  • La route hyper bruyante, hyper circulante. J'ai trop souffert du bruit ici. Jour et nuit. Epuisant. 
  • Le wifi qui ne fonctionnait pas à l'hôtel, alors que c'est marqué sur l'entrée "Free Wifi"... alors ça pour moi, c'est rédhibitoire. Ils m'ont dit aujourd'hui qu ils ont fait réparer... trop tard ! On en a eu marre ! Et non ça ne marche pas, je perds le wifi sans cesse.
  • La mer, qui, si elle est d'un bleu turquoise, ne m'a pas permis de me baigner, à cause de très grosses vagues.

Mes copains quittent l'hôtel aussi demain matin, mais eux, changent simplement de lieu, ils vont à Chaweng. Moi j'en ai soupé de Samui, et j'ai maintenant beaucoup moins de temps devant moi qu'eux.

Demain : Koh Phan Gan

Alors je pars découvrir Koh Phan Gan, où je ne suis jamais allée, où je dois retrouver Gigi, qui m'a beaucoup aidée pour me trouver un logement, et qui va venir m'accueillir à l'arrivée du ferry, sympa !

Le seul hic en point d'interrogation, c'est qu'elle m'a dit que tous les soirs, les resorts d'à côté mettaient de la musique jusqu à 2 hres du matin, même quand c'est pas la full moon. Et moi et le bruit... On va voir....

Nous sommes allés dîner au même restaurant. L'internet wifi ne fonctionne toujours pas à l'hôtel, bien qu'ils nous aient dit que c'était réparé.

jeudi 30 janvier 2014

Jeudi 30 Janvier 2014 - Koh Samui (2) Les rochers de Hin Ta Hin Yai

J'ai pu bien dormir quand même, avec la fenêtre ouverte, mais des boules Quies... petit déjeuner en chambre, maintenant ça devient l'habitude, car on n'a pas envie de sortir pour trouver un petit dej, surtout qu'il sont excessivement chers ci, de l'ordre de 140 bahts.

Mais où est le Centre de Lamai ?

Ce matin j'ai réussi à joindre par téléphone, le contact que m'avait donné Ginette, Alain Graton, le patron d'une guesthouse où elle, avait logé. Il est Canadien, il me propose d'aller le voir, et de discuter de ce que l'on pourrait faire pour changer de logement, car le nôtre, c'est vraiment trop bruyant.

Il me dit qu'il faut tourner après le Mac Donald. Ça a l'air simple comme ça, mais on a marché sur presque deux heures, sur la route nationale, avec une circulation monstre.

Je demandais sans cesse aux gens, Mac Donald ? On me disait oui... go on... et en fait on a marché bien trop loin sur cette route nationale. Et le Mac Donald, il n est pas sur cette route là, mais sur la petite route parallèle qui traverse le quartier touristique de Lamai beach. Il fallait le savoir !

Enfin, là où nous, on n'est pas au centre !!!




On l'a trouvé ce Canadien, qu'on appelle ici, Alan. Il nous a dit que tout était plein à Koh Sami.

Au final, on a compris que là où l'on était, on avait intérêt d'y rester, pour le confort qu'on avait et le prix qu'on payait. D'ailleurs on n'est pas les seuls occupants de cette guesthouse familiale.

Le seul hic, le bruit de la circulation.

La route nationale de Samui....

VIDÉO







On a du coup visité le quartier touristique, hôtels magnifiques, chers, restaus, boutiques, massages... assez sympa. On a croisé beaucoup de couples de Français. On a déjeuné par là bas, dans un restau trouvé pas cher, le plat à 70 bahts. Mais on va rester là où on est à l'extrémité sud, près des rochers.

Hin Ta Hin Yai : les fameux rochers
Eh bien, à ce propos les rochers, ils sont près de chez nous, c'est l'attraction très top de l'île. 


Ils se trouvent au bout d'une allée de terre qui va à la mer, bordée de boutiques.


Hin Ta Hin Yai veut dire "grand père grand mère".
Ce sont deux rochers en bord de mer, aux formes d'un pénis et d'un vagin.



















Et c'est beau a voir, on pourrait imaginer être aux Seychelles.




La petite route qui y mène, longée de boutiques.




Mais à part ça, la mer, la plage, vers notre hôtel, c'est pas terrible pour se baigner. Et la météo très moyenne.

La plage devant ma guesthouse

Ensuite, on est revenu chez nous. Je suis allée à la plage devant. Il était 15 hres.



J'ai réussi à me baigner un tout petit peu après quelques hésitations, car au début mes pieds s'enfonçaient dans le sable comme un peu des sables mouvants. Mais une dame qui était dans l'eau m'a rassurée, en me montrant qu elle avait de l'eau jusqu'à la ceinture. 
Il y a comme une barrière de corail, ou de rochers, autour de cette crique. Les vagues sont bien cassées,  mais la baignade n'est pas très agréable, ni la plage. Le sable n'est pas de talc du tout. Il y avait quelques personnes, des couples, d'un âge avancé, ni Russes, ni Scandinaves, le point positif, ils étaient calmes.



Mais le beau soleil n'est pas au rendez vous. Je suis revenue à ma chambre vers 16 hres.

Pas de wifi !

Après quelque lessive, j'ai tenté l'internet.. gros problème, ça ne marche pas !

Tout le monde s'y est mis dans la famille y compris les plus jeunes, qui manient la tablette à une vitesse ! Mais pour les jeux, et facebook, les gamines...  Jusqu'à ce que la maman, c'est la seule qui parle anglais, comprenne qu'il faille faire un reset du modem, situé en hauteur sur le mur du 2 ème étage, elle monte sur le muret... "j ai l'habitude" me dit-elle.

Bon, la connexion a marché au début, mais ensuite a lâché à nouveau.

Première impression de Koh Samui

Hier soir, mauvaise. Surtout qu'on est dans une guesthouse près de la route nationale, où la circulation est constante. J'ai quand même dormi, fenêtre ouverte et avec des boules quies. Mais tout est full, ou à des prix trop élevés, alors... on reste.

Pour quelques jours, ça ira. En plus on est à côté de la plus grande attraction je trouve, les rochers... Mais à part ça, la mer, la plage, c'est pas terrible pour se baigner. Et la météo très moyenne.

Notre guesthouse, oui... vue sur la mer pour 500 bahts, mais vue sur le route nationale de l'autre côté et bruit des voitures et motos en fond sonore.

mercredi 29 janvier 2014

Mercredi 29 Janvier 2014 - De Krabi à Koh Samui (1)

Journée de voyage. On passe d'une côte à une autre. On avait un pick up prévu à partir de 11hres. J'étais réveillée depuis très très tôt. Pas loin de 7hres. Un dernier regard sur la rivière.

Départ de Krabi



Donc prête depuis longtemps. A 10h 30 je suis descendue régler ma note.
Le patron était charmant. Et j'ai attendu.




A 11h15, j'appelle Evelyne et José qui sont dans un autre hôtel, et ils n'étaient toujours pas, eux non plus, dans le pick up. Quelques minutes plus tard, ils m'appellent en me disant "on passe te prendre". 
En effet, vers 11h30, un minivan blanc s'arrête un peu avant mon hôtel, et ils sont dedans. 
Gare routière de Krabi
On prend quelques autres passagers dans d'autres hôtels, et on nous conduits à une espèce de gare routière. Où on attend !!!! 
A cette station de bus sont réunis tous les voyageurs, qu'ils aillent à Samui, à Phan Gan, ou ailleurs. Et on est stické une premiere fois. C'est à dire qu'on échange déjà notre voucher contre un premier billet.



La route
On est parti à midi 15. Dans un grand bus. Il était presque plein.
On a commencé par suivre cette magnifique route qui traverse les pitons karstiques.
On n'a pas traversé la ville de Phan Gan.













A la pier de Surat Thani

On est arrivé à la pier de Surat Thani. On a mis 3 hres 15 pour arriver a la pier des ferry pour les iles, sans être passé par Surat Thani.

A un moment, avant, le bus a fait descendre deux filles qui allaient à la gare des trains de Surat Thani  qui se trouve au centre ville. Nous on n'est pas passé du tout par la ville. Nous sommes allés directement jusqu'à la jetée, qui est bien éloignée de la ville. Longue, longue route toute droite comme souvent vers les jetées.

Là, on a une fois encore échangé notre billet, et on a été encore re stické... Il y avait deux ferries qui attendaient, un super beau, moderne, un high speed catamaran, plus cher...  Lomprayah... et un, le nôtre,  moins beau.. de loin ... et plus lent. On a attendu là, bien une heure.

Dans le ferry

Le nôtre de ferry est parti en second, départ prévu à 16 h, est parti à 16h15. La Songserm, le ferry, plutôt.. lent. Mais en fait pas grosse différence avec la compagnie des speed boats catmaran.

Dans le ferry on a laissé nos valises sur le pont, avec le gros tas des valises de tous les passagers.  On s'est assis à l'intérieur dans la première salle, climatisée que l'on a vue. Mais on apprend qu'il faut payer 30 bahts de plus. C'est qu'on est dans la classe, genre affaires, tout ça parce que les sièges sont rembourrés. Pour une heure de traversée !!!

On passe donc dans la salle en bas, sans supplément. Et franchement,  les sièges en bois, c'est  aussi bien.

La traversée est très rapide, 1 hre et quelque. A l'arrivée, le staff du ferry sort tous les bagages de tout le monde, en vrac, sur le quai. J'attrape tout de suite les nôtres, et on est dans les premiers à sortir sur la pier de Koh Sami.

Koh Samui

Tout de suite des songteos sont là devant à attendre. Il y a un panneau qui affiche que le prix pour Lamai est de  80 bahts, écrit ! Mais le chauffeur nous demande 100 bahts, et pour tout le monde pareil. Difficile de dire non.

Je fais connaissance dans le songteo d'un couple de jeunes Argentins, qui habitent Salta. On échange nos coordonnées.

On arrive à notre hôtel, que personne ne connaissait. On avait réservé par téléphone, suite à une rencontre avec un couple de Français qui y avaient logé.

Notre guesthouse : Captain Beach. Bizarre !



Bizarre, cette guesthouse, pas de réception,  personne... on a booké pourtant. Mais enfin les Thais qui sont là comprennent qu'on a une résa, et vont nous chercher une jeune femme qui parle anglais. C'est leur fille. On est dans une guesthouse très familiale. Un seul inconvenient, on entend la route, une route quase nationale,  avec beaucoup de trafic.




Cette annonce de chambre pour 3 hres nous intrigue un peu... ce sera confirmé.
La famille thaïe qui nous accueille est très gentille, mais l'hôtel fait office d'hôtel de passe.





La chambre
Pour 500 bahts, n'est pas si mal que cela. Clim, frigo, eau chaude, et TV avec TV5 Monde. Par contre, la vue de la terrasse du 3 ème étage, sur la mer et la plage vaut un pesant d'or ! 
On s'installe. Il faisait chaud, mais dès qu'on branche la clim, ça va mieux. Oui, il y a la clim, pour 500 bahts ! Pas de l'hyper moderne, bien sûr.





Vue sur la mer





En zoomant un peu, je suis sur la plage...



Mais aussi vue sur la route... nationale 




VIDÉO




Dîner au Koh Kaew Restaurant

Après une douche rapide, on va dîner. On arpente la rue principale, avec de la circulation, de la circulation... On va jusqu au bout... pour voir, puis on revient au premier restau qu'on a vu, et il a été très bien. C'est plus cher qu'à Krabi, ça c est sûr. Un fried rice coûte 90 bahts. (à Krabi 80 bahts). Et un plat à 100 bahts, ici, c'est pas cher..... On est dans une île !

Restau sympa. Bonne ambiance. Mais... en bord de route...

Notre serveuse était toujours tout sourire, et pas un sourire fabriqué, et pourtant il y en avait du monde et elle en avait du travail.







Là, sur ces photos ci-dessous, le restaurant est vide parce que j'ai pris ces photos à 8 hres du matin le jour de mon départ, sinon, le soir, c'est harchi plein.







On passe au Family Mark, j'achète du Sprite en grande bouteille, des gâteaux, deux petites Chang... j'ai un frigo ! Et un esquimau glacé. Oui, on en achète tous les trois, notre dessert !

Puis retour à la chambre, sur internet, avec une connexion plutôt pas facile, facile

On était bien content de trouver une chambre à Koh Samui à 500 bahts, avec air conditionné, eau chaude, frigo... et vue sur la mer, sur le côté. Mais aussi vue sur la route nationale sur l'autre côté, et ça... je dors avec des boules quies...