Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

jeudi 14 février 2013

Je suis de retour en France


 

J'ai mis à jour sur ce blog les articles et images de ce dernier voyage en Asie de novembre 2012 à février 2013. (Thaïlande, Birmanie, Malaisie).

Les vidéos sont en ligne :
Sur Vimeo : ICI / Sur Youtube : Le Myanmar : ICI - La Thaïlande : ICI - La Malaisie : ICI

Sur mon SITE WEB les pages sont terminées.

Cela me fait toujours très plaisir quand vous me laissez un message via les commentaires.

Jeudi 14 Février 2013 - D'Abu Dhabi à Paris

Aéroport d'Abu Dhabi, 7 heures du matin, et quelque

Il fait très beau, le ciel est bleu.
On nous a annoncé 20 ° à l'atterrissage.



Mon vol pour Paris delayed, pour l'instant 1h 10 de retard.


Ça caille à mort dans la salle d'embarquement. Evidemment quelle tête j'ai, après un petit dodo, court, mais sans somnifère parce que s'endormir à 3 hres du mat... J'avais vraiment envie de dormir.


On est parti à presque 10 hres ....


Mon siège, 23 A près du hublot
En vol

Le vol a été magnifique parce qu'on a vu le paysage en dessous sur une bonne partie du parcours. D'abord, les pays d'Arabie, et leurs déserts, Qatar, Irak, et puis on a volé un bon moment au dessus d'un lit de nuages, avec un grand ciel bleu et le soleil. Puis on a survolé les montagnes enneigées d'Europe Centrale.

J'ai regardé deux films : "Un bonheur n'arrive jamais seul" avec Sophie Marceau et Gad Elmaleh, ce qu'on appelle une comédie roman­tique, bien agréable et distrayant pour passer le temps sur un long vol, et après le petit déjeuner, "Le Prénom" avec Patrick Bruel, et Charles Berling, qui m'a fait éclater de rire à chaque réplique. Je n'ai pas pu le regarder jusqu'au bout, on atterrissait à Paris.

On caillait aussi dans l'avion. Tout le monde était frigorifié. Et c'est moi qui ai fait remarquer à l'hôtesse qu'on était gelé. Je lui dis "il fait froid avec la clim..." elle me répond "you like it !!!!" Je lui dis, "non", et "je ne suis pas la seule, regardez les gens emmitouflés". Elle me dit "je vais demander à ce qu'on la baisse". Ce qui a été fait.

La bouffe est dégueu sur Ethiad, le service est nul à bord. A part des verres d'eau ! On a mangé deux petits déjeuners, avec des trucs dégueus à manger, deux sandwiches avec beaucoup de pain, et pas un seul repas complet en deux tronçons de vols ! Pas d'apéro, pas de vin... Je n'ai bu qu'une Foster dans l'avion, c'était mieux que Heineken ou Carlsberg qu'on me proposait dans le choix des bières. Et encore j'ai du demander. Je pense qu'ils doivent s'arranger dans leurs horaires pour ne pas avoir à servir de repas, comme ça, ils font des économies...

Je suis à Paris

Ensuite l'arrivée à Paris, atterrissage à 14H15 au lieu de 13H30 (on devait partir avec 1h10 mn de retard, on est parti avec presque 1h 1/2). Ils ont rattrapé un peu en vol le retard du départ.

A Roissy, grosse attente des bagages, grosse attente du bus Air France, 22 mn, il venait de passer, (il n'y a que deux bus Air France par heure, est inimaginable !). Beaucoup de monde pour monter dans le bus, ensuite, au terminal D, le bus a refusé du monde, plein !

Je suis arrivée à Roissy à 14H15, et mon bus est parti à presque 16 hres. Ça faisait 2 hres au total depuis que j'avais atterri pour sortir de l'aéroport  !!!


Ma fidèle compagne de valise, elle m'a suivie jusqu'à Paris
et ne m'a jamais lâchée

Grosse pluie à l'aéroport

Deux degrés d'annoncés.... qui ont augmenté 
jusqu'à 8 degrés en entrant dans la ville

Le trafic est très dense sur la route. C'est le foutoir quand il pleut comme ça. Pas le "bon" jour ! 
En arrivant à la maison, la pluie s'est arrêtée.

Je suis chez moi

Arrivée à la maison à 17 hres.

Très fatiguée du voyage en avion.
Les horaires ne sont pas franchement idéaux. Un envol à 2h30 du matin, un vol de nuit avec un transit au petit matin, et tout ça suivi d'un long vol ... de jour (c'est encore plus long le jour). Pourtant j'ai eu un compagnon charmant dans cette 2 ème partie de vol, qui allait en Thaïlande depuis des années, et avec qui j'ai beaucoup discuté.

Premier dîner, camembert, baguette, salade verte et vin de Bordeaux.
Et dodo... J'ai dormi seulement 3 hres dans l''avion !

Contente de retrouver mon Macbook et son grand écran (comparé au notebook...) et ça va vite !!!!!! Mais dur dur de retaper sur un clavier azerty.

mercredi 13 février 2013

Mercredi 13 Février 2013 - Bangkok (6) Dernier jour en Thailande

Je n'ai pas fait grand chose, comme tous les derniers jours, la course..

Petit déjeuner banana pancake. 

Gros dilemne : je dois changer ou je ne dois pas changer encore pour avoir des bahts ? J'ai 1000 bahts et des poussières en réserve, et 500 qui ont servi à acheter le voucher pour mon taxi aéroport ce soir. Et je dois aller chez le coiffeur.

Je commence par faire le tour de toutes les rues commerciales du quartier. Eh bien, non, je n'ai rien trouve à acheter, c'est trop moche. J'ai juste acheté une pate de "sweet and sour," pour cuisiner thaï, je n'avais pas pris ce mélange là, qui est le double de prix des autres paquets d'épices, d'ailleurs...

Je suis allée déjeuner au Number One, j'étais à côté. Un "basil leaves chicken".



Chez le coiffeur

Donc il me reste assez de bahts pour juste le coiffeur. Je crois que je suis allée en fait chez le même coiffeur que, il y a deux ans, dans la Phra Athit, un peu après le Fort Phra Sumen.

Pour couleur et coupe, elle me dit, 1150 bahts, je négocie... 1100 bahts parce que j'ai besoin d'argent pour mon dîner ce soir. Je ne veux plus changer !

Ça fait 27 euros à peu près. Pour 30 euros je n'aurais eu à Paris à peine la coupe, et encore chez un coiffeur très low cost !


Mon salon de coiffure dans la Phra Athit

Mes coiffeuses charmantes

Voila le résultat. Elles ont été très professionnelles. Elles se sont même mise à deux pour faire la couleur, pour aller plus vite. Chose que je ne verrai jamais en France !



Dernier coucher de soleil au Fort Phra Sumen

Puis un dernier regard sur le coucher du soleil sur la Chao Phraya, au Fort Phra Sumen, un endroit que j'aime beaucoup.













C'est le lieu idéal, magnifique comme toile de fond pour faire des photos ...











Je me prenais en photo. J'ai vu une bande de jeunots s'avancer vers moi et me demander s'ils voulaient qu'ils me prennent en photo et s'ils pouvaient... m'interviewer.


J'ai été "interviewée" par ces jeunes.
Ils avaient besoin d'une interview pour leur travail de classe à l'université. J'ai joué le jeu.








Fini, la rigolade, il faut que je pense que je prends un avion à 2h30 du matin cette nuit !
On est allé dîner vers 20 hres, et le choix du restaurant et surtout la bouffe, ont été mon plus mauvais choix. Pas bon. On a discuté avec une Italienne, en voyage en solo sur huit mois. Elle ressentait exactement les mêmes choses que moi ... la fatigue, fatigue de devoir toujours penser au logement du lendemain, au transport à venir, de faire des choix, seule... Cela devient la routine, mais à la longue, c'est pesant, c'est ça le mot exact.

Check-out du New Siam 2

Ensuite, je devais récupérer ma caution de 500 bahts que le New Siam 2 demande à l'arrivée en échange de la carte électronique qui sert de clé aux chambres. Le hic c'est que ces 500 bahts sont redonnés en échange de la clé...  au check-out. Mais quand on part comme moi à 22h30, et que c'est pour quitter la Thaïlande, que faire de 500 bahts ! 

La fille à la réception en plus était très desagreable. Ça, c'est quelque chose de nouveau que j'ai remarqué cette année au New Siam, et mes amis aussi : cette année, le personnel de la réception est devenu assez désagréable. Déjà, il faut dire qu'il y a de plus en plus de monde dans cet hôtel (évidemment, aussi, ils ont agrandi, donc plus de monde...), et faut voir le matin à l heure du check-out,  le matin surtout vers 11 hres, la folie que la fille qui est de fonction à la reception a à gerer. Mais quand même cela me déçoit, j'aimais beaucoup cet hôte pour aussi la gentillesse du personnel. J'ai  quand même fait remarquer à la fille e la réception qu'elle pourrait être "more pleasant"!

J'avais décidé qu'avec mes 500 bahts je pourrais m'acheter un téléphone d'occasion, à boutique qui se trouve proche. Mais ce fut la malchance... la boutique était fermée. Il était 22h20 à peu près, évidemment. Les restaurants, eux, restent ouverts jusqu'à très tard, mais les boutiques, non.

Alors, j'ai décidé d'aller rechanger mes 500 bahts au bureau de change où je vais d'habitude. Lui aussi avait fermé son guichet. J'en ai trouvé un autre, ouvert à 22h30, presque en face de l'Orchid villa. Les taux, d'ailleurs y sont très bons, j'ai noté. J'ai pu récupérer 10 euros pour 400 bahts. La fille n'avait que des billets de 10 euros, comme petite coupure.

En route vers l'aéroport

Puis le rush. Le taxi est là en avance, à 22h40. Je l'avais commandé à l'hôtel ce matin, 460 bahts avec l'express way. Il y a bien des minivans pour touristes proposés par les agences, plein d'agences, pour même 120 bahts seulement, mais je n'avais pas envie de passer une heure à faire le tour des guest houses, pour le pick-up de tous les passagers du minivan.

Je me sépare de mon compagnon de voyage, qui lui, prend l'avion demain matin, par Cathay Pacific.

Le taxi emprunte le haut de la Phra Athit, je passe devant le Fort Phra Sumen illuminé. Puis il contourne le quartier pour arriver face à la Golden Mountain, toute illuminée aussi, et d'où émerge le temple doré, brillant comme de l'or. Magnifique.

Puis, les routes express, où l'on ne sait plus où l'on se trouve.

Aéroport de Suwarnabumi

A cette heure là, je m'attendais bien à ce que j'arrive vite à l'aéroport, il n'y a pas de trafic. Mais là, ça a été le record. J'ai mis 35 minutes ! Le taxi m'a déposée directement au niveau 4, le hall des "departure", il y a des rampes qui permettent aux taxis d'y acceder, me semble t-il. J'étais très étonnée, je n'ai pas eu à prendre l'ascenseur pour atteindre le niveau n° 4. Mais il m'a déposée à la porte qui correspondait à la Thai Airways, j'ai juste eu à parcourir le hall, jusqu'au hall où se trouve le check-in d'Ethiad (au même endroit que les check-in de Qatar, d'ailleurs.

23h20, pour un vol qui part à 2h30... Eh bien, il y a déjà  une très, très grande queue. Jétais très étonnée de ça. Il y a beaucoup de guichets de check-in pour le vol Ethiad, donc la queue avance très vite.

Check-in effectué. Ma petite valise pèse 16,5 kgs, un peu plus qu'à l'aller (13,5kgs). Mon sac à dos, par contre, je ne sais pas combien il pèse, mais je sais qu'il me pèse très lourd sur les épaules, et le dos. C'est... mon bagage de cabine, qui contient l'ordinateur et tous les câbles, les chargeurs.. Celui-là, ils ne me l'ont pas pesé, heureusement. Mais quand je vois tous les autres passagers, qui ont des valises à roulettes comme bagages de cabine... Et puis maintenant chez Ethiad, on a droit en économique à 30 kgs de bagages de soute. C'est énorme... pour une voyageuse "backpacker à roulettes"...



Descente vers les portes d'embarquement





J'ai rêvé, qu'on me "upgraderait" en business, cela ne m'est jamais arrivé.

Mais non, mais non, une fois de plus je suis restée enregistrée en économique, dans un avion boeing 777, où l'on est bien à l'étroit.



Bangkok - Abu Dhabi

On n'a eu comme repas, qu'un sandwich, plutot un pie au chicken (ou veggy, au choix), pas chaud mais... glacé, et dégueulasse. Personne de mes voisins, d'ailleurs, ne l'a mangé, et une boisson de jus de fruit en pack.

Alors après, il était 3 hres du matin à l'heure de Bangkok, je me suis endormie, sans somnifère, parce qu'à 3 hres du matin... j'avais vraiment envie de dormir.

Mardi 12 Février 2013 - Bangkok (5) Pak Klong Talad, le marché aux fleurs

Il fait quand même 36 degrés tous les jours à Bangkok tous ces jours-ci. Mais je ne ressens pas de gène par la chaleur. Je vis très bien comme cela, surtout avec une possibilité de clim de temps en temps dans la chambre, et non nécessaire la nuit, puisque je dors sans clim, sans ventilo, et fenêtres fermées. C'est vraiment bien. Il fait bon la nuit à l'intérieur de ma chambre.
Alors que 36 degrés à Paris... vous imaginez à quel point c'est insupportable...

Je commence à penser à mon retour.... je prends l'avion dans la nuit de demain soir, et en regardant la météo sur Internet, cela ne me remplit pas de joie de voir afficher 4° et du grésil, jeudi à Paris. "Une perturbation par la Manche. Pluies faibles localement précédées d'un peu de verglas ou de flocons."

Vendredi... 8 degrés, et ensuite cela va progresser, mais il faut attendre ... le vendredi d'après où enfin les températures devraient être en hausse progressive, vers des valeurs plus printanières. Côté ciel, nuages et éclaircies.

Ici je ne me soucie guère de la météo, sauf quand une perturbation traverse. Ici il fait chaud tous les jours, et je sais comment m'habiller sans même avoir à tester la température dehors. Je n'ai pas eu autant de pluie que cela au total, et en janvier c'est toujours assez bien comme météo.

Comme me l'a écrit ma copine Marielle, on n'en a jamais fini avec Bangkok !

Alors aujourd'hui, nous sommes allés voir le marché aux fleurs. Je n'y suis jamais encore allée...

Nous avons pris le bateau à la pier n° 13, à Phra Athit, il était harchi plein, pas très confortable, debout, du bruit, des gens qui vous bousculent avec leurs sacs, leurs corps, leurs pieds ....
et nous nous sommes arrêtés à  Memorial Bridge, la pier n° 6. C'est une station avant le quartier chinois où nous étions dimanche soir.

Le marché aux Fleurs, Pak Klong Talad

Les photos parleront d'elles mêmes. Ces fleurs ont pour destination première d'être des offrandes aux Bouddhas des temples.





























On n'a pas trouvé le quartier indien

Puis nous avons cherché le quartier Indien, qui est censé se situer vers la Thanon Pahurat.

Nous sommes arrivés sur une grande place, avec des fontaines, et une statue grise foncée d'un roi, assis sur un trône. J'ai l'impression d'avoir déjà vu cette meme statue, une fois, dans le nord, ou à Ayutthaya ou à Sukkotai...  ?




Nous sommes tombés sur un temple, que je n'avais jamais vu.

Le Wat Raja Burana





Des klongs

Nous sommes arrivés sur des klongs, pas propres du tout.



Nous sommes bien retrouvés sur la Thanon Pahurat, une grande artère, avec des échoppes de commerces sur les trottoirs, mais cela ne ressemblait pas à des echoppes indiennes. C'était plutôt chinois. Même la bouffe, nous qui rêvions de manger dans un restau indien, il n'y avait que des trucs thaïs, comme d'habitude.

On a pénétré dans les ruelles étroites







Et sommes tombés sur un marché couvert, très fourni.


On a réussi à trouver à manger, très bien, d'un fried rice et des crevettes





Puis sur un Department Store, je n'ai pris des photos que de ces moules géantes, farcies, qui m'ont étonnée.



Nous sommes tombés au coin de la rue sur un dragon chinois. Le nouvel An n'en finit pas.


Nous nous sommes retrouvés sur cette grande place aux fontaines, et d'où l'on voit le temple.


Et nous avons repris le bateau à la station Memorial Bridge.




N° 9 Wat Phra Keo
Wat Phra Keo
On approche... nos deux tours...

Maintenant les bateaux font de la pub
(AIS, l'opérateur de téléphone)
Notre station approche, les deux tours, le pont suspendu.
Le pont suspendu..


Arrivée à Phra Athit n° 13


A l'Institut de beauté
Fin d'après midi shopping dans Khao San, et pour moi, passage à l'Institut de beauté..."Facial treatment" et "pedicure manicure"... la suite demain. N'oublions pas que je rentre en France.



Comme repas.... dans la rue, des frites avec du poulet ail et poivre, mais le poulet est arrivé avec du riz également, donc un super repas pas amaigrissant du tout !!! Avec de la Chang, en plus !