Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

vendredi 26 novembre 2010

DÉCEMBRE 2010 - C'EST REPARTI VERS L'ASIE DU SUD EST

Billet d'avion acheté. Départ le 22 décembre.

J'ai pris ce qui était le meilleur au moment tardif où je l'ai acheté (le 24 Novembre, il était juste passé minuit !) 752 € + 12 € de frais de dossier. Sur Promovacances qui travaille avec GO voyages, en fait. C'était bien plus intéressant que sur Opodo où j'avais l'habitude d'acheter mes vol. Direction Bangkok, plaque tournante de l'Asie du sud-est, et cette fois à priori je reste en Thaïlande.  

Et une compagnie du Golfe que je n'ai pas encore testée : ETIHAD
via Abu Dhabi. Elle a une bonne réputation.


Les transits sont de deux heures dans les deux sens, mais quand même à une heure où, avec les décalage de fuseaux horaires,  il est trois heures plus tard à Abu Dhabi et six heures à Bangkok.
A l'aller, un transit  à 4 hres du matin, heure française, et ré-embarquement à 6 hres. On arrive à bangkok à 18h15, donc du 20h00 à l'hôtel.

Au retour c'est un peu mieux, un transit  à 2 hres, à l'heure thai, et  et ré-embarquement à 23 hres ... là j'espère dormir sur le 2 ème tronçon.

J'ai aussitôt téléphoné pour choisir les places d'avion, et réserver mon repas de poisson, sea-food. On n'est pas trop bien placé, c'est vrai que c'est un achat très tardif. Et un Airbus 332, loin du tout nouveau airbus 380 qu'a mis en route Emirates, direction Bangkok. Il n'y a que deux petites cabines en éco sur ce vol.


Trois semaines et demie en compagnie de Didy, et puis j'ai décidé de rester trois semaines de plus toute seule, au gré des rencontres et du hasard. Trois semaines ce n'est pas la mer à boire, je m'en suis fait trois mois toute seule l'hiver dernier !

Le projet de voyage est avant tout plages et îles du sud. Moi je ne voulais qu'une chose : aller à la chaleur au moindre coût. On a une vague de froid qui a commencé dès fin novembre, je n'ai jamais encore vu ça si tôt. On est en dessous de zéro, ça frôle les -5 degrés,  et il a neigé à plusieurs reprises ensuite, et encore. C'est fatigant.  La France a même déjà début décembre été bloquée sur ses routes et ses aéroports.

J'ai pas mal bourlingué l'hiver dernier dans les îles du sud de la Thaïlande, mais je me rends compte que, quand même, il y en a plein que j'ai laissé de côté, et qui valent encore plus la peine. J'ai beaucoup séjourné dans les villes, et tentais de ne pas aller dans les îles désertes, de peur de m'ennuyer toute seule (souvenir de mon séjour à Koh Mak !) Cette fois-ci je ne suis pas seule, ça change tout. Donc j'enquête sur des îles moins envahies (si l'on peut dire) et plus difficiles d'accès. mais j'ai rapporté beaucoup de doc, des cartes, je connais bien la région, les lignes des ferries, les jetées de départ, c'est bien plus clair maintenant. L'année dernière a été un grand débroussaillage.

Voila la région de mon circuit de cette hiver


Il faut que je demande un visa de touriste avant de partir parce que je reste plus que 30 jours, et je n'ai pas envie de devoir sortir de la Thaïlande. Ce visa, il me force un peu à rester en Thaïlande, parce que si je sors du pays,  et si je re-rentre par voie terrestre, (la grande probabilité) je n'aurais que 14 jours d'autorisation de séjour en Thaïlande.
Oh que c'est compliqué leurs contraintes d'autorisation de séjour en Thaïlande ! C'est rien, il est gratuit le visa, mais il faut y aller à l'ambassade, et les températures glaciales à Paris, me retiennent à la maison.

Chez moi, 26 Novembre .... déjà .... la neige .....vous comprenez ....



Le  grand choix,  dans cette préparation c'est :

ça ?



ou ça ?

Je ne me fais pas au sac à dos .... La valise elle est petite, elle ne fait que 50 cm.
Mais elle a des roulettes...