Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

samedi 31 janvier 2015

Samedi 31 Janvier 2015 - Krabi (4) Plage à Ao Nang

Je me suis endormie tard, j'ai passé du temps à trouver la température idéale pour dormir avec la clim. Non, je ne peux plus cette année dormir sans clim, il fait trop chaud.

Leur système de couette...

C'est même pas une couette, ici, comme je l'ai déjà vu, c'est une couverture, ou un dessus de lit, enfermé au milieu de deux draps libres. Alors moi, je détruis tout cela pour ne pas être enfermée, coincée dans ce truc hyper chaud. C'est que les Thaïs dorment avec la clim et avec des tonnes de couvertures ou une couette.

Mais j'ai bien dormi, c'est très calme. Je me suis réveillée à 8 hres moins le quart.



J'ai ouvert les rideaux, ouvert la fenêtre, végétation, petits oiseaux et ciel bleu.





Petit déjeuner dans ma chambre, Nescafé et pain au raisin. Et puis un peu d'Internet.

Il a l'air de faire très beau et soleil, je pense aller à la plage a Ao Nang. De la plage pour la première fois depuis mon arrivée...

Eh bien je suis allée à la plage. Il n y aura pas de photos aujourd'hui car quand je vais à la plage je ne prends pas mon appareil photo, bien trop precieux, car je suis seule et quand je me baigne et que je laisse mes affaires sur la plage, sans surveillance...  ben, je préfère ne pas y avoir l'appareil photo.

Aller à Ao Nang depuis  Krabi

Je suis allée au centre de Krabi, devant le Chokadee restaurant, et j'ai attendu le songteo pour Ao nang. Il y avait 3 jeunots déjà là qui l'attendaient. On a essayé de me faire croire que ça coutait 60 bahts, mais c'est pas vrai, ça coûte toujours 50 bahts comme l'an dernier. Mieux vaut avoir l'appoint... et d'être ferme.




Entre Nopparath et Ao Nang

Le trajet est assez long, 50 mn environ. Je me suis fait déposer au 2/3 de Nopparath. Je voyais bien du songteo que l'eau etait tres basse, aux chevilles, low tide. Mais je me suis dit que comme il y avait la la possibilité de trouver un petit peu d'ombre sous les arbres, je pouvais commencer par bronzer, et m'abriter. Il était 13 hres, hard le soleil !

Je ne suis pas restée longtemps. J'avais envie de rentrer dans l'eau, et je sais que ce qui n'est pas possible à Nopparath, l'est à Ao Nang.

Et puis j'aime bien faire ce trajet à pied entre Noparath et Ao Nang.

Sur le chemin je tombe sur une vendeuse de roti. Qu'est ce que j'aime ça. Ça me rappelle la Malaisie. D'aileurs il y a un groupe de jeunes là, et la vendeuse leur demande where are you from ? Ils disent Malaysia ! Et moi de lancer un "Salamat Datang"... gros rire de leur part !

Je m'assieds sur le tabouret et commande un roti avec egg. 30 bahts. Je me régale.

Puis j'apercois de l'autre côté une espèce d'office de tourisme. en effet c'est bien un truc officiel de la TAT. Je pose quelques questions à la fille (qui est voilée entre parenthèse) et lui demande des infos sur les excursions vers Khao Sok. Eh bien figurez vous qu'elle ne connaît meme pas le nom. Je répète "it is a national park, Khao Sok National Park".... je suis sidérée par le manque de professionnalisme, le manque de connaissances de ces personnes que l'on place dans les offices de tourisme. Quand même Khao Sok, c'est à deux pas de Krabi !

La plage d'Ao Nang

Je marche vers la plage d'Ao Nang. Et je m'installe. Pas trop de monde. A gauche des songteos.

Bon, c'est marée basse toujours, mais entrant dans l'eau, je peux un peu nager avec de l'eau arrivant au niveau du bas du bikini... pas facile, et fatigant.

Le fond, le sable est boueux, l'eau de la mer est grise. C'est pas paradisiaque du tout.

Mais le paysage avec les gros rochers karstiques qui entourent la plage, c'est toujours aussi joli.

Je reste. Je me baigne deux fois. C'est tranquille.

Je décide de lever l'ancre a 16h15, parce qu'il fait déjà sombre. Il y a des nuages. Le soleil s'est caché tot.

Je sors de la plage à 16h25. Je retrouve la rue principale et marche en voyant s'il y a un songteo blanc. Il y en a un qui m'appelle de l'autre côté de la chaussée. Moi qui croyais être dans le non sens, il va dans l'autre sens. Et il me dit qu'il va bien vers Krabi Town. Il va surement faire une boucle.

A bord, deux dames british, du sud de l'Angleterre Et une jeunette de 22 ans, hollandaise, avec un sac à dos. Les deux dames descendent dans Ao nang, et je continue avec la jeune.

De retour  à  Krabi 

Comme elle debarque a Krabi town et que le song teo nous dépose au night market, mais attention au night market au centre de la ville pas celui du bord de la rivière.. On est samedi, c'est vrai c'est le week end, enfin..  c'est le night market pour Thais...

Donc je me propose de la conduire jusqu'à son logement, un dortoir au même endroit que la Française, Claire que j'ai conue l'autre jour. Ça s'appelle le Pack Up, c'est au coin de la Chao Fa, et je peux vous dire que c'est auberge de jeunesse, vous ne voyez que des jeunots à l'interieur. On aperçoit même les dortoirs dans les étages au travers des fenêtres.

Le marché

Ensuite je retourne sur mes pas pour jeter un coup d'oeil au night market qui me déçoit comme les années passées. De la bouffe pour Thais et pas pour nous, et quant aux fruits, les prix sont exagérés. Et plein de touristes en familles, désagreables et cons.

De la façon de faire les lits en Thaïlande

Ce midi en partant j'ai demandé à ce que l'on fasse ma chambre, et j'ai expliqué, tenté d'expliquer à la manager que ce n'était pas la peine pour la femme de chambre de faire tout ce travail de coincer une couverture entre deux draps, et de rentrer tout ça sous le matelas, et qu'un drap de dessus me suffisait.

Parce qu'il faut que je vous explique que ce n'est pas une couette que j'ai, mais comme je l'ai d'ailleurs vécu en Thailande, c'est une couverture, plutôt un genre de dessus de lit matelassé qui est enfermé entre deux grands draps, et tout cela bordé à mort par dessous le matelas, de tous côtés.

Et moi, je dois défaire tout ce stratagème pour pouvoir dormir avec les jambes en dehors du drap, comme j'aime.

Alors un premier soir Ok, mais tous les soirs, défaire ce que la femme de chambre fait consciencieusement, c'est chiant.

Eh bien, j'ai été écroulée quand je suis rentrée dans ma chambre et que j'ai vu ce qui avait été compris. Sur mon lit, il y avait le dessus de lit matelassé et les deux draps étaient posés en boule, sales, sur un meuble.

Je suis donc allée expliquer à la reception que ce n'était pas ça que je souhaitais, me suis excusée d'avoir demandé quelque chose qui n'était pas dans les habitudes thaies, et que si je pouvais avoir un drap... propre...

La patronne a appelé un mec qui est allé cherché un drap et c'est lui qui a refait mon lit. Il a insisté pour border le drap, j'avais beau lui dire c'est pas la peine, je déborde tout... il a voulu faire en sorte de bien refaire le rebord du drap en haut.. sous les yeux de la manager... j'en étais malade. Je me suis excusée mille fois en expliquant que j'avais demandé cela pour épargner à la femme de chambre un travail compliqué et inutile.. faire une couette avec deux draps !!! Pour qu'ensuite moi je défasse tout ça !

Je m'étais acheté une Chang au Seven et je me fais mon apéro en chambre. Ça fait du bien après la plage.

Je suis un peu décue de voir que je n'ai pas la peau rouge, même si je sens que ça chauffe. Pas de différence de couleur sur mon corps. Déçue.

Dîner

Vers 19h15, diner à mon restaurant.

Eh ! deux bières chaque soir, une semall Chang, pour l'apéro dans ma chambre et une deuxieme semall, une Singha, pour accompagner mon repas et m'endormir.

Ce soir j'ai mangé un garlick pepper chicken.

Oui, c'est chicken tous les jours !!



vendredi 30 janvier 2015

Vendredi 30 Janvier 2015 - Krabi (3) Changement d'hôtel

Ah oui les inconvénients du voyage.... je dois quitter mon hôtel que j'aime bien, car les invités d'un mariage thai remplissent toutes les chambres de tous ces hôtels qui sont côte à côte. C'est full.

Hier j'ai réussi à réserver après avoir cherché toute la matinée, à réserver une chambre air clim pour 600 bahts, pour les 3 nuits à venir. L'hôtel est tout en haut de la Chao Fah.

Mon nouvel hôtel 















L'accueil est sympa. Le confort est moins bien. Le matelas moins bon, l'isolation sonore dans la chambre moins bonne. Un trou dand la housse de couette comme ça je ne pense pas que ça existerait au Krabi River hotel.



Il y a même une piscine. Je ne suis pas très piscine, mais elle est très jolie.




Je retournerai au Krabi River lundi, on m'a réservé la même chambre que j'aime, la même, au 4 ème, pour la semaine.

Ce matin, le patron m'a même emmenée, moi et un Canadien, en voiture jusqu'à mon nouvel hôtel. C'était vraiment sympa, car traîner la valise meme si c'est pas très très loin, c'est épuisant.

Le Canadien, de Vanvouver, english speaking, m'a raconté dans la voiture que son voyage en Thaïlande lui coûtait très cher, parce qu'il ne savait pas résister à l'appel des bières... et il dépensait beaucoup d'argent en bières.

Je re-tombe à la réception sur la famille française de Bretagne. Ils sont prêts à partir pour Rai Lei. Ils veulent y dormir... à petit prix. J'espère qu'ils trouveront, parce que c'est dur le petit prix à Rai Lei. Ils sont nombreux, le couple, le fils de 24 ans, et le 2 ème fils avec sa copine, tous deux vivant en Australie en working visa. Des gens très sympas, avec qui j'ai bien sympathisé.

Voila je suis réinstallée. Ce matin le ciel était un peu nuageux. Je voulais aller à la plage mais ??? Le soleil ne perce pas... Me relaxer j'en ai besoin. Le wifi est excellent dans ma chambre.

J'abandonne la plage. Je ne mange pas à midi, enfin j'ai juste grignoté, je mange de trop... j'ai profité que le temps était couvert pour résoudre des choses à faire.

Dans Krabi


Je suis d'abord aller faire des photocopies des pages et tampon d'arrivée, de mon passeport. Comme cela tout sera prêt quand je devrai aller au bureau d'immigration.


Là, ci-dessous, c'est l'endroit où nous avons débarqué du bus d'aéroport, à Krabi, et où je ne savais pas où nous étions. Nous étions simplement dans le haut de la Chao Pha. Maintenant je sais où le bus d'aéroport nous jette.



Revoir la Cha Guesthouse, ma guesthouse de 2009

Puis comme j'étais dans la Utturakit, je me suis décidée à entrer dans la Cha Guesthouse, la premiere guesthouse où j'avais résidé en 2009, et où j'avais eu un si bon contact avec la famille. Je n'y vais plus parce que même s'ils ont mis l'eau chaude à la douche, il y a le problème qu'il n'y avait pas une seule prise de courant dans la chambre, que je devais laisser mes appareils en charge à la reception, et que je pense qu'il n'y a toujours pas le wifi accessible dans les chambres vu qu'ils gagnent leur vie avec un Internet café où l'on paye à la minute à l'avant de la guesthouse.

Il y avait une femme. Je lui ai demandé en anglais des nouvelles du grand-father. En fait c'est son père. Je lui ai raconté que j'avais eu un super contact avec lui quand je résidais là  (13 jours quand même). Elle m'a dit qu'il était à l'hopital, qu'il avait 80 ans, et qu'il n'avait plus sa tête à lui. Cela m'a peinée.

Centre ville, supermarchés etc

Puis, apres avoir pris quelques infos de transferts auprès de l'agence ou j'allais l'an dernier, je suis allée au centre ville, la partie commerçante, parce que la pile de ma montre depuis ce matin, kaput, je pense. C'est toujours comme cela. On part, la montre marche bien. Et une fois en Thaïlande, ça bloque, plus rien.

Je passe devant un super marché, un vrai, le genre chinois. Il s'appelle Srinakorn Supermarket. Evidemment les prix sont sympas. J'achète un déodorant, des plaquettes pour mon appareil anti-moustiques, du repellent sketelone, deux petites Chang pour mes apéros en chambre, un paquet de café bien moins cher que au Seven, où il coûte 33 bahts... une barre de kitkat, la seule friandise que je trouve que j'aime, parce que les gâteaux industriels thais, beurkk, pas savoureux du tout.

Le supermarché Srinakorn


Je passe devant le temple.



Je suis allée d'abord au department store où l'on vend des montres, mais ils n'ont pas les piles. On m'a indiqué une boutique de montres à droite. Là on m'a changé la pile pour 80 bahts (2 euros). Vous savez combien ça coûte de faire changer la pile de sa montre en France ???
Les aiguilles ré-avancent, super.

Ensuite un peu le Department store, où toujours rien de convenable pour nos gabarits et nos goûts français.

Une vendeuse du department store pris en flagrant délit de roupillon.
Est-ce qu'ils sont si fatigués ces Thais, ou est ce qu'ils s'emmerdent tellement à attendre le client qui ne vient pas ?



Je m'achète un paquet de noix de cajou, cashew nuts, pour mes apéros, dans la boutique chinoise que je connaissais, 150 bahts le gros paquet.

Je m'achète un paquet de "raisin sliced bread" dans la pâtisserie attenante, pour mes encas et mes petits dej.

Je suis allée visiter l'hôtel qu'a reservé Evelyne sur booking.com. Ce n'est pas une bonne affaire. Il est un peu trop isolé (pour rentrer de dîner en solo la nuit, j'aimerais pas du tout...) il faut grimper deux côtes à 90 ° ou prendre un chemin de campagne où il n'y a pas de lumière. L'accueil n'est pas sympathique à la réception. Et en plus il n'y a pas de frigo dans les chambres, chose très utile quand on est en solo, parce que moi j'y mets eau, bières, gâteaux, sandwichs.. et si je ne veux pas sortir dîner seule, je me mets des trucs à manger dedans. Les chambres y sont à 600 bahts, j'ai demandé le prix à la réception. Mais c'était full, je n'ai pas pu en visiter une.

Un petit tour à la piscine 


Mon apéro



Un petit lézard est sorti de je ne sais où, pour accompagner mon apéritif, et a disparu. Ça non plus je ne crois pas que cela se produirait au Krabi River, bien trop clean.

A suivre je vais dîner d'un bon panang.

En sortant de l'hôtel je tombe sur les trois espagnols avec qui j'ai éte à la piscine de l'hôtel cet aprem. Bien qu'on ne s'est pas parlé, là je leur lance en anglais, ah les Espagnols, je ne comprends rien à ce que vous dites. Vous ne prononcez pas les s... Ils sont pas espagnols, ils sont.. Chiliens. On échange quelques mots.. en anglais !

Dîner

Hier je suis rentrée à 22h30. Aujourd'hui j'ai dîné seule. Je suis rentrée un peu avant 20 hres de dîner. Donc je me mets sur l'ordi.

Mais je me suis bien régalée dans mon restau préféré, avec comme hier, un panang curry chicken et une Singha, tout ça pour 160 bahts avec la Singha.

Mais qu'est ce que c'est bon, mais qu'est ce que je me régale.





jeudi 29 janvier 2015

Jeudi 29 Janvier 2015 - Krabi (2) Les galères à résoudre

Il fait une chaleur, je ne vous dis pas !!! 

Et si c'est moi qui vous dis ça, vous qui me connaissez, vous devez comprendre quel niveau de chaleur c'est ! L'hiver dernier, j'étais contente d'arriver à Krabi où enfin il faisait chaud vu que j'avais jusqu'alors... grelotté en Thailande. Mais maintenant je voyage bien plus tard dans l'année , et c'est bien bien plus chaud... au point que MOI !!!!! J'ai dormi avec la clim la nuit dernière. Je n'arrivais pas à m'endormir à cause de la chaleur, et même en ouvrant la fenêtre. Ok, je l'ai mise sur 27 ° la clim...

Journée passée à galerer. Matin passé à me chercher une piaule pour dormir, parce que mon hôtel est complet pour 3 jours, ce week end... il y a un mariage thai dans l'hôtel voisin et tous les invités sont logés dans les hôtels les plus proches, dont le mien.

A la recherche d'une chambre 

J'ai passé la matinée à arpenter les rues sous la chaleur, oui, même le matin. Entre les full, les tarifs au dessus de 1000 bahts, la chambre possible mais seulement un fan... j'en avais marre. J'ai fini par trouver quelque chose, dans mon budget, 600 bahts, prix d'ami sans que je le demande... mais moins bien que le mien. Je re-démenagerai vers le mien lundi. C'est vraiment chiant de devoir packer, défaire, refaire, traîner ses bagages sous la chaleur.

Dans cet hôtel là il y avait une famille de Français. Il m'a causé en français. Est-ce que ça se voit ? Un couple de retraités avec leurs fils, des grands ados. Ils connaissent bien la Thaïlande, mais pas Krabi. On a donc échangé nos tuyaux. Ils m'ont donné des bones adresses de logements sur des îles où je vais peut être retourner.

Ils m'ont dit qu'ils avaient bien dormi dans cethôtel, calme... mais qu'ils avaient eu chaud. Ils avaient une chambre avec fan, bon moi j'ai choisi avec clim. Eh oui je je suis pas clim, mais l'avoir quand je travaille sur mon ordi, ça me fait beaucoup de bien, et même que la nuit dernière j'ai dormi avec la clim, tellement je n'arrivais pas à dormir.

J'ai passé un bon moment en leur compagnie.

Au First

Puis comme j'avais faim, très faim, à midi, je me suis arrêtée pour manger, et au First bien sûr. Je ne connais pas un meilleur restau à Krabi. J'ai d'ailleurs bien discuté avec la fille du restau, je lui ai dit que je venais tous les soirs l'année derniere, et que ce soir, j'y viendrai encore.



Je me suis régalée. Un cashew nuts chicken à 80 bahts + portion de riz 20 bahts, un 100 bahts tout rond. Bon et copieux.



Trouver les informations dans ce pays !!! 

Ensuite re-galère. Trouver les informations dans ce pays !!! J'ai demandé dans une agence où se trouvait l'office de tourisme, le TAT. La fille me dit à coté de la sculpture du crabe, je connais... 

Je m'y rends...



Quelques photos le long de la riviere...











Mais bon, y a pas d'Office de tourisme là. Fausse info... L'office de tourisme se trouve à 5 km en dehors de la ville. Vous imaginez l'intelligence ! Placer un office de tourisme à 5 km en dehors d'une ville aussi touristique, où tout le monde se trouve au centre ville !

J'ai fini dans une agence moins bête que les autres qui ne savent que vendre des tickets, à obtenir le n° de telephone du TAT. J'appelle, je demande les cordonnées de l'immigration office (mon problème de visa), car jnai su qu'au lieu accessible à pied comme avant, il a migré à ... 5 km....

Premier n° qu'on me donne... erreur c'est un fax ! Donc je rappelle le Tat. Ils ne peuvent même pas me donner une adresse, juste.. C'est à côté de la pier pour Phi phi. Et c'est pas... à côté !

Je téléphone, et là seulement j'ai un monsieur aimable, parlant anglais, qui me confirme l'exactitude de mes infos d'extension de visa... dans l'heure ! Il ne me reste plus qu'à faire quelques photocopies supplémentaires, le tampon d'arrivée en Thaïlande... et d'y aller entre le 16 et le 18... en moto taxi...

Heureusement que j'ai recredité mon mobile de 50 bahts au 7/11 tout à l'heure.

Franchement voyager en Thailande ce n'est pas cool, ils sont nuls au niveau de l'info. Dès que vous n'êtes pas dans le moule du touriste traditionnel. C'est galère.

Un peu d'air clim dans ma chambre !

Puis je suis rentrée à ma chambre, à l'air clim... j'ai marché à la mauvaise heure, une chaleur !!!!






Je voulais me faire une Chang sur la terrasse de l'hôtel, mais les deux seules tables étaient occupées.

Je croise le patron de l'hôtel et je le salue, lui rappelant que j'avais passé une semaine ici l'année dernière. Est-ce qu'il s'en souvient, ça, ça m'étonnerait ! Je lui demande de vérifier que sa femme avec qui j'ai booké à partir du 9 a bien noté. Je vois qu'on m'a mis au 2 ème étage. J'espère que ce n'est pas sur le mur je lui dis... non, mais bon, le 2 ème étage... "I would prefer higher, I'll stay one week !" Ah ils sont gonflés. Les premières nuits ils donnent les meilleures chambres comme celle que j'ai, et après ils nous foutent au rebut. Exactement ce qui m'était arrivé l'an dernier, j'ai gueulé. 

You are on your own ?

Il me dit "You are on your own ?" Ben oui je suis "on my own".
Ah ça les emmerde les femmes seules, c'est pas possible ça !

Bon, je marche un peu le long de la rivière et prends quelques photos, encore et encore...






Sur la terrase de l'hôtel
Et comme c'est plein sur la terrasse, je monte à celle du haut, au 5 ème. Je prends ma Chang de mon frigo et je m'installe dans une chaise longue en skai.


La vue est encore plus belle de là-haut, je la connais.





VIDÉO




Devant moi se trouve un couple, un vieux couple d'Allemands, et elle, passe des coups de fils pour réserver des hôtels jusqu'au 10 mars. Vous imaginez ! Moi qui réserve au jour le jour !! pas etonnant que ça soit plein. 
Son accent en anglais avec intonation allemande est très déplaisant, elle parle fort, et ça m'énerve. Je rentre à ma chambre.



Dîner avec Claire

J'ai rendez vous ce soir pour dîner avec Claire une voyageuse de 29 ans qui fait un tour du monde sur six mois et demi, solo et sac à dos (Russie, Thaïlande, Vietnam, Chine, Corée du sud, Japon, Hawaï, Usa et Bahamas). Elle aussi elle écrit sur le web : http://clairegauboutdumonde.blogspot.fr

Nous nous sommes connues sur Voyage Forum et nous savions que nous allions arriver à Krabi en même temps.

Elle a pris une année en quittant son travail pour vivre quelque chose de différent. Nous avons bien discuté. Entre voyageuses... Claire loge dans les auberges de jeunesse afin de rencontrer d'autres voyageurs, dortoirs... J'ai écouté son expérience...

Bonne soirée. Super bon panang curry au First.

mercredi 28 janvier 2015

Mercredi 28 Janvier 2015 - De Bangkok à Krabi (1)

Réveillée à 7h moins le quart. Le bordel de bruit dans cet hotel ! Pas de bruit de circulation ou autre, non, ce sont les occupants des chambres qui font du bruit. On a des portes avec une carte electronique pour entrer, et il faut claquer la porte pour la fermer. Pas d autre moyen que de tirer la porte. En plus il n'y a qu'une seule carte par chambre, donc tous les gens qui partagent une chambre à deux, doivent frapper à la porte pour que celui qui est dedant ouvre.

Je ne vous dis pas le bruit qu'il y a eu entre 7 hres et 8 hres ce matin. Surtout qu il y avait un groupe qui y logeait, dont dans la chambre qui m'est voisine.

J'étais tellement mal réveillée que j'ai faili cramer mon thermo plongeur qui sert à me preparer min café en chambre, car je n'ai pas fait attention que je ne l'avais pas plongé dans l'eau, mais à coté. Heureusement je m'en suis aperçue, la résistance étant devenue toute rouge, cela a attiré mon regard.

Quand je pense que j'avais fait sonner mon réveil pour 9 hres... il y a bien longtemps que j'étais réveillée.

Avant de partir, mise en charge de tous mes appareils, avec une seule prise de courant dans la chambre. Ma multiprise + l'adaptateur à prise thaie, tombe de la prise par le poids, donc ça ne marche pas.

À 11 hres j'ai fait le check out. J'ai mis ma valisette à la consigne de l'hotel. Et je suis restée jusqu'à 13h15 dans le lounge de l'hôtel avec ma tablette, j'avais encore la connexion wifi achetée, jusqu'à midi et quelque.








Je peux vous dire que même en restant dans le salon de l'hôtel, il y a personne mais vraiment personne qui vous adresse la parole. Impossible de faire des connaissances. Des familles avec des enfants portés dans des sacs à dos énormes sur leur dos. Pas mon genre du tout.

Déjeuner au au Four Sons

A 13 h15 je suis allée déjeuner, au Four Sons à coté. J'ai pris un bon plat car je me doutais que j'allais arriver tard ce soir et épuisée et que je n'allais pas vraiment dîner. J'ai pris un sweet and sour chicken 80 bahts + le rice 15 bahts. 95 bahts pour un très bon plat. Regardez comment ils m'ont présenté le riz...






A 13 hres 45 j'étais au point de rendez vous là où il y a mon change. Le minibus est arrivé à l'heure, même avant l'heure. Il y avait une fille dedans et nous avons sympathisé. Elle se nomme Eliska, et elle vient de Tchécoslovaquie. Elle n'a pas mon âge bien sûr, mais on s'est bien entendu et on a continué le voyage ensemble.

Aéroport de Don Muang

Arrivée à Don Muang au bout.. d'une heure de voiture bien passée plutôt presque 1 hre 1/2.

On est très en avance mais elle comme moi, c est ce qu'on souhaitait, arriver cool.

On a fait le check-in pour être débarrassé des bagages. Je note, le mien pèse 13 kgs. Il pesait 11,8 kgs au check-in de Paris.

On est passé en salle d'embarquement, on a attendu, mais comme on discutait, ça a passé vite.

Vol Air Asia

L'avion Air Asia est plein, sauf le siège à ma droite... j'ai eu une place au rang 28, presque au fond, évidemment j'ai acheté sans payer le supplément du choix du no de place donc..



Il faisait très froid dans l'avion. J'avais ce qu il fallait. Un airbus 319.. étroit... 
Je dirais que le service est moins bien qu'avec Nokair, parce qu'il a aucune prestation gratuite alors que Nokair offre un verre d'eau et quelque grignotage. Ici tout est payant. 
Le vol est parti à l'heure.



Il y a eu un super coucher de soleil, mais alors, fantastique dans le ciel, mais de l'autre coté, pas là où j'étais... donc moi je n'ai pas eu ces photos là.



A 19 hres l'avion amorçait sa descente, attachez vos ceintures, relevez votre siège... Le vol est arrivé à l'heure, je dirais 5 mn avant, à 17h15.

Arrivée  à Krabi

Dans l'aéroport un seul tapis d'arrivée des bagages. Beaucoup beaucoup de monde. Des familles, enfants... heureusement les bagages sont arrivés relativement vite. A 20 hres on avait tout.

Là se pose la question. Comme on était deux, on avait envisagé de prendre un taxi, vu qu'en plus nos hôtels se trouvaient dans la même rue, le long de la riviere. Le taxi est à 350 bahts. Mais comme on voulait se faire déposer à deux endroits différents, c'était plus cher. Alors, on a decidé de faire comme la majorité des voyageurs arrivés, de prendre un bus gris de l'aéroport. 90 bahts. Donné !

J'ai demandé où il déposait dans Krabi Town. La fille a repondu dans vos hôtels. Chose complètement impossible vu qu'on est une quarantaine dans un bus.

Alors à partir de là ça a été le foutoir. Beaucoup de voyageurs, des sacs à dos, des hôtesses qu'on ne comprenait pas ce qu'elles disaient en anglais. Krabi Town, ou Ao Nang ? les bus sont tous marqués Ao Nang !

Heureusement qu'on était nombreux à aller à Krabi Town. Une hôtesse thaie lance "Follow me". Mais le bus est marqué Ao Nang... !

Bref tout le monde s'entasse, mais s'entasse réellement dans ce bus avec les bagages sous les jambes.

Krabi Town est à 15 km de l'aéroport alors que Ao Nang est à 35 km. Donc ça a étérelativement vite.

Mais bien sûr là où ils nous ont jetés, oui carrément jetés sans un mot excepté tout fort "Krabi Town"! Pas un chat. Pas un tuk tuk. Personne pour nous dire où on était.

Je demande le night market... Prenez la rue à gauche... un couple se joint à nous deux. Je ne suis jamais allée à cet endroit où on nous a largués. C'est tout en haut de Krabi.

Donc on a bien marché. Heureusement la valise roule, et c'est des rues goudronnées.

On arrive au night market. Là je me reconnais. Eliska va à une guest house, la Seven guesthouse, qui est normalement d'apres l'adresse, située au n° 7 de la même rue que moi qui suis au n° 73. Mais évidemment quand elle demande si on est dans cette rue là, aucun Thai ne peut répondre. Et ça, ça ne m'étonne pas. Même moi je n'ai jamais su le nom de la rue de mon hôtel, sauf que c'est la rue qui longe la rivière.

Eliska décide de s'arrêter à l'office de tourisme qui se trouve le long de larivière, sur notre chemin, pour se renseigner. Enfin, ce n'est pas un office de tourisme, il n'y en a pas au centre de Krabi, c'est une agence de tourisme.

Moi j'angoisse que ma chambre n'ait pas été gardée vu que je n'ai rien payé et il est 20h 45. J'ai bien envoyé un nouveau mail ce matin disant... "I reconfirm my arrival to-night, 28 january... late, flight number... arriving at airport"... and I had received an answer du patron "See you Mme..."

Mais j'avais hâte d'arriver à l'hôtel, et j'avoue que de nuit, j'ai eu un peu de mal à retrouver le chemin après un an, j'ai demandé en route mais aucun Thai ne me comprenait, et bon, au final j'y suis arrivée.

Arrivée à l'hôtel à Krabi, à presque 21 hres

On a eu tellement de marche depuis l'endroit où on nous a jetées, que l'eau coulait sur mon corps. Épuisée !!!.

Qu'est ce que j'ai été soulagée que les proprios m'aient gardé la chambre en arrivant à 9 hres moins le quart p.m, la nuit, et sans avoir laissé aucun dépôt d'argent pour retenir cette chambre.

Il y avait le gardien de nuit comme je m'y attendais à cette heure là, qui ne parle pas anglais. Mais la clé était laissée avec mon nom. La patronne a fini par apparaitre. On s'est reconnu.

Le code wifi est affiché au mur dans la chambre.

Ah mon bon hôtel !!!!! Une chambre confortable, calme...



Et dans le fridz de l'eau et des bières....



Heureusement que j'avais emporté de Bangkok un mini sandwich au thon du Seven eleven, mais mini... et quelques gâteaux. Parce que là,  je ne me voyais pas sortir pour dîner dehors. Surtout que je ne suis pas très proche.

Mais qu'est ce que le wifi est plus rapide ici dans mon hôtel de Krabi que dans mon hôtel de Bangkok. C'est incroyable, il n'y a pas comparaison !