Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

samedi 5 février 2011

Samedi 5 Février 2011 - d'Abu Dhabi à Paris


Image d'Internet

  ABU DHABI  


Une ville dont je ne connaitrai que l'aéroport.

Il est minuit 10 heure locale, 3 hres du mat à mon heure de Bangkok, et je suis en transit.

Des hommes en dishdasha blanche, une robe sans col descendant jusqu’aux chevilles, portant une petite coiffe (pas la guthra), débarquent en même temps que moi.

Comme le premier tronçon de vol est arrivé en avance, de bien 30 mn, j'ai 2hres 30 à attendre en transit.

Mon vol pour Paris, décolle à 2hres 05, heure d'Abu Dhabi.
J'ai quand même arpenté tout de suite, et vite, les couloirs qui séparent ma salle d'arrivée et ma salle de départ.



C'est une publicité

Salle d'embarquement n° ?

En traversant toute une flopée de shops Duty Free bien sûr ...

Mais les prix sont inscrits en monnaie d'Abu Dhabi. 
Alors difficile d'avoir une idée, je ne connais pas du tout cette monnaie là.

Il y a plein de postes wifi tout au long des couloirs. 

En salle d'embarquement, comme je voyais autour de moi plein de gens assis à côté de moi en train de pianoter sur leurs ordinateurs, j'ai ouvert mon ordi, pour m'occuper, écrire, et génial, je découvre que j'ai la connexion Internet en Wifi gratis, en salle d'embarquement, et ça fonctionne à merveille.

Le voyage de Bangkok à Paris a été très fatigant à cause des horaires de transit. Le transit n'est pas long, deux heures et des couloirs à parcourir, mais c'est à cause de l'horaire du transit à Abu Dhabi, en plein milieu de la nuit, vers 5 hres du mat "heure thai". J'ai pu dormir en 2 ème partie avec un somnifère, 4/5 hres même pas. 

A l'arrivée sur Paris, ils n'ont pas pu nous servir de boissons chaudes au petit dej. à cause des turbulences, ordre du commandant. Ils nous ont cassé les pieds tout du long à cause de turbulences que je n'ai absolument pas ressenties. 


    PARIS    


Suis arrivée, 7 hres du mat à Roissy... 

10° 11° puis 12°. Bonheur : pas ces températures horribles frôlant le zero. 
J'ai eu un bus Air France très vite, et la chance, un taxi, aussitôt, bd Carnot. 


Temps gris, mais pas glacial

Le ciel vu de la vitre du car
Le Stade de France 



Arrivée à 8 h30 AT HOME 

Fait les courses, pris une super douche CHAUDE, et mangé 1/2 baguette fraîche avec du beurre et du  jambon. Suis fatiguée !!!

JE N'ARRIVE PAS A TAPER SUR MON CLAVIER AZERTY !!! 
les a, q, les points ...

vendredi 4 février 2011

Vendredi 4 Février 2011 - Bangkok - Abu Dhabi


Jour de départ

Matin affairé, ranger bien la valise.

Petit déjeuner pour moi à 9 hres, crêpe à la banane et café.

Au New Siam elle est vraiment très bonne.


Les filles de Rennes sont venues me dire au revoir dans ma chambre. C'est chaque année la même chose, c'est quand je pars que je fais des connaissances. Elles venaient tout juste de rentrer à l'hôtel. Oui, car, hier soir à 22h30 passées, elles ont décidé d'aller vers le quartier chinois voir s'il se passait quelque chose car c'était le Nouvel An Chinois. Et elles ne se sont pas couchées..

Je suis prête à 10h30, bien avant l'heure limite du check out de l'hôtel, et donc je check out, et je mets ma valise dans la salle de garde.

C'est que je dois aller en "shopping". J'ai surveillé le budget si bien au cours du voyage, que je permets quelques petits achat en fin de parcours, il me reste des bahts. Comme dab, j'ai changé encore le dernier jour de peur de ne pas en avoir assez, et j'ai changé de trop ...  il m'en reste. Les re-changer à l'aéroport.. ils reprennent à un taux très bas... 

Et c'est fou comme le temps a passé vite ce matin. 

Il fait, je trouve, en plus, plus chaud qu'hier, avec un temps magnifique.

A 13 hres, il faut que je songe sérieusement à mon départ. Je décidé d'arrêter le shopping et d'aller déjeuner dans un restau que j'aime bien, et où je n'ai pas encore réussi à aller cette anéee :

Le Number One, dans la Tanao Road


  
Je me régale d'un "sweet and sour shrimp", avec du riz inclus, et une petite Chang. C'était excellent.


Puis je rentre le plus vite possible, j'ai remarqué que les rues étaient bien encombrées de circulation, déjà, à 13 hres 30 ! Cela m'inquiète. Ma hantise à Bangkok c'est : les "traffic jams". J'ai vécu de trop mauvais moments, coincée dans un bus ou dans un taxi.

Je rentre à l'hôtel. 

La boss me dit "the traffic is very bad to-day". Mais je n'arriverai jamais à prendre le bus de 14h10, je ne suis pas prête ! Je prendrai celui de 15 hres. Oui, j'ai décidé de prendre le bus de l'aéroport, l'Express Bus, parce que je le crois plus sûr qu'un taxi ou qu'un minibus. Il est "officiel", et le chauffeur sait que tous les passagers ont un avion à prendre. Un chauffeur de taxi, il s'en fout, et en plus les chauffeurs de taxi, les 3/4 ne comprennent rien à ce que je leur dis en anglais. Donc, si ce n'est pour un avion à prendre la nuit, (et encore, ça dépend de l'heure), désormais je prends le bus de l'aéroport.

Je dois marcher 15 mn pour aller là où arrive le bus, dans Khao San, c'est idéal. Je suis partie tôt, à 14h15, parce qu'il fait très chaud, et je marche lentement, il y a aussi beaucoup de gens sur les trottoirs qui m'empêchent de rouler ma valise vite.

Airport Bus

Et j'ai failli me tromper de bus ! Attention ! Parce que juste avant, il y avait une guérite marquée "Airport Bus". Je me suis étonnée que le prix vendu était de 130 bahts et pas 150 bahts comme je me souvenais. Et en demandant "it's the big bus ?"  j'ai appris que "non", c'était un minibus d'agence. Il faut faire très attention aux publicités dans la rue marquées "Airport Bus". Il y a beaucoup de ressemblance entre les guichets de tickets.   

Donc, je suis allée plus loin, je n'avais pas marché assez loin dans la rue, c'est tout au bout, devant l'hôtel JOE quelque chose. Il est écrit dessus "AIRPORT EXPRESS".


Et j'ai acheté mon ticket, avec beaucoup d'avance, à 150 bahts. 



Le bus est parti à l'heure à 15 hres (il y en a toutes les heures, et parfois même plus rapprochés). On était très peu dans ce bus d'après midi, deux jeunes filles suédoises qui allaient à Krabi avec Air Asia, et un gars Serbe, Boz, qui vit à Londres, et avec qui j'ai sympathisé. Il a beaucoup voyagé.

Je suis arrivée au bout d'une heure, comme annoncé. Une heure pour aller à l'aéroport, ça, c'est ce qui devrait être toujours ainsi ... mais ... quand il n'y a pas des embouteillages....

Aéroport Suvarnabhumi

Je suis arrivée à 16 hres. Il faut monter au 4 ème étage, par l'ascenseur, pour les départs, quand on arrive avec le bus au rez-de-chaussée.


Le check-in Etihad était déjà ouvert 4 hres avant l'envol. 
A 16h 30 j'avais enregistré et étais débarrassée de mon bagage.


Je me suis dirigée vers les portes d'embarquement, aussitôt, car je sais à quel point c'est encore long à parcourir les couloirs dans cet immense aéroport de Bangkok. J'ai encore passé un peu de temps... dans les magasins duty free, ça occupe.




A NOTER : en Duty Free, à l'aéroport de Bangkok, tous les prix sont marqués en Bahts, et on paye en Bahts. Donc ne vous débarrassez pas de vos Bahts avant de passer la police. Si vous n'avez pas de bahts pour payer une fois que vous êtes en Duty Free, on vous fait une conversion de vos devises au prix de la reprise de la devise en banque taux "aéroport". On peut aussi mélanger bahts et devises étrangères pour payer.

Direction la porte d'embarquement



Je trouve l'aéroport de Bangkok, vraiment magnifique.



Et en plus j'ai eu droit à un coucher du soleil à 18 hres au milieu des lignes futuristes de cette architecture.


Direction les portes d'embarquement 









Embarquement Porte E5




Une famille de femmes voilées en noir, de la tête aux pieds, attend aussi de prendre ce vol pour Abu Dhabi. Elles portent des abayas noires sur leurs vêtements et un voile noir sur la tête, recouvrant leurs cheveux, mais pas le visage (pas la burka). 

Image d'Internet
Il y a la mama, et trois filles, l'une avec une petite fille dans une poussette (non voilée) et deux jeunes filles qui semblent très jolies, et qui ont les yeux très très maquillés. Je sens pas mal de regards furtifs dirigés vers elles, de la part des passagers occidentaux. C'est sûr que ça impressionne de voir ces femmes tout en noir.
Le vol est parti à l'heure



C'était un avion pas confortable. Un Boeing 777-200. Pas de place devant les jambes. Dès qu'on baisse les uns les autres les sièges, (et on le fait tous), tout devient très compliqué pour remuer.

J'ai eu mon repas sea-food, et un verre de vin (pas terrible le vin).

J'ai voyagé aux côtés d'un couple d'Irlandais sympa (un accent que je ne comprenais pas trop bien) qui étaient venus en Thaïlande pour assister au mariage d'une relation familiale, célébré à Khao Lak sur la côte est de la mer d'Andaman. Pas un mariage mixte, simplement, les mariés avaient choisi de célébrer leur union en Thaïlande.

On a atterri à Abu Dhabi avec une demie heure d'avance. C'est là que j'effectue mon transit.

jeudi 3 février 2011

Jeudi 3 Février 2011 - Bangkok (2)

On est le premier  jour de l'année du lapin aujourd'hui.
Voila, c'est le nouvel an chinois. Mais dans mon quartier c'est très calme.

Les derniers jours de voyage à Bangkok sont toujours à courir. Tellement de choses à y faire avant de m'envoler pour Paris. Je n'ai pas appelé mon copain Romain, qui vit à Bangkok, j'aurais bien aimé le voir, mais je sais que comme il est en dehors de la ville maintenant, ce n'est pas facile pour lui de venir, et moi, je savais que je devais courir toute la journée.

J'ai super bien dormi.... avec une couverture. Oui ! La premiere nuit, je n'avais pas trouvé ma température idéale. J'avais d'abord dormi la fenêtre ouverte, mais le bruit à 5 hres m'a réveillée. J'avais froid aussi.

La nuit dernière, j'ai décidé de dormir la fenêtre fermée, sans ventilo, ni clim bien sûr, et j'ai eu besoin même de mettre l'une des couvertures, très confortables, qui étaient dans le placard. (au fait, ici on a un drap de dessus...) Et j'ai dormi jusqu'à !!! 8 hres ! un record.


J'ai commencé par consulter mon internet avant de descendre pour profiter de mon pass word et loggin qui étaient encore valables jusqu'à 10 hres peut être, pas plus.

Je suis donc descendue au petit dej seulement à 9 hres 30 passées, et par hasard les trois filles de Rennes y étaient encore.

J'ai demandé ma banana pancake, et nous avons discuté jusqu'à plus de midi et demie / une heure.


Ensuite, je suis allée changer de l'argent. J'ai voulu changer un de mes travellers cheques que je conserve en sécurité, parce que je voulais garder un peu de mes billets euros en cash, pour me rassurer d'avoir encore des euros à l'arrivée en France ou ailleurs. Comme je l'ai dit, cette année j'ai beaucoup utilisé mon cash parce que dans certaines îles il n'y a pas de dépannage par machine ATM, pas de banque, et c'est seulement avec des devises étrangères en cash à changer dans les agences de voyages qu'on s'en sort le mieux, quand on n'a plus de bahts. Pris, bien évidemment, à un taux inférieur au taux normal.

J'ai du aller à la banque pour les travellers cheques, car les bureaux de change installés dans le quartier de Khao San ne changent que du cash. Je suis allée à la banque Ayuthaya, la jaune. Il faut prendre un ticket, attendre son tour, et ils prennent une commission de 33 bahts sur chaque traveller cheque. J'ai eu un taux de 33 bahts, environ, pour 1 traveller en dollar. Ça m'a donné quelques 3000 bahts en plus, ce qui me va très bien pour être à l'aise jusqu'à ce que je sois à l'aéroport, avec toutes les choses que je dois faire aujourd'hui.

Le coiffeur

Alors..... direction le coiffeur. Mais il y avait du monde. J'ai donc décidé de poursuivre ma promenade, et de chercher à déjeuner, rapide, du genre pad thai à manger debout dans la rue. Mais voilà qu'alors qu'il était déjà 14 hres, et que je crevais la dalle, impossible de trouver une voiture ambulante où l'on cuisine le pad thai à toute vitesse, là à l'endroit où je me trouvais. Ici, tout est réuni par tronçons de rue. Alors, si je suis dans le tronçon des petits gâteaux, il n y a pas de cuisine salée etc etc. Si je suis dans le tronçon des vêtements ....

J'ai du donc remonter pratiquement jusqu'à la Rambuttri dans sa partie nord, pour enfin trouver une dame qui avait une voiture et un wok pour cuisiner le pad thai. Un pad thai with egg, pour 35 bahts, bien servi (j'ai choisi le type des noodles que j'aime, pas les "glass noodles", que je n'aime pas, mais les fines, il existe même deux sortes différentes de noodles fines).

J'ai mangé assise par terre, sur un rebord de boutique fermée, aux côtés d'un Indien de Jaipur, avec qui j'ai causé, qui rentrait en Inde, lui, aujourd'hui, et qui vient à Bangkok pour acheter des bijoux et les revendre en Inde. Il parait que les Indiennes, malgré leurs beaux bijoux en Inde, aiment acheter ce qui vient de l'étranger.

Ensuite, direction mon coiffeur. Voilà les coordonnées. C'est après le fort, en continuant la Phra Athit Road.

LUMPOONGOERN
n° 44 ... rue .....
C'est écrit en thaï sur la carte .... mais c'est la rue Phra Athit qui change de nom une fois passé le fort.
Tel 02 281 0219

Et c'est MOON qui s'est occupée de moi. Elle parle très bien l'anglais.
Elle m'a même donné son n° de celular perso, mais je ne le mettrai pas en public.

Alors je suis rentrée vers les 15 hres, j'en suis sortie à presque 18 hres !

La totale, une couleur (j'ai gardé très clair)  et une coupe (j'ai coupé très court.)


La couleur, c'est cher,  la coupe ça coûte seulement 200 bahts. J'ai eu un total de 1400 bahts. Ça fait dans les 30 euros.

Bon, calculez une couleur sur cheveux long + coupe, à Paris combien c'est ! Je ne le fais qu'une fois par an, et surtout je profite quand je suis à Bangkok.

Voila le résultat. Elle m'a quand même mis un coup de décoloration excessive...

C'est pas une couleur, c'est une découleur...


L'institut de beauté 

Puis je suis allée,  à l'Institut de beauté, comme on dit, pour la totale aussi.
Voilà l'adresse :

ORCHID BEAUTY AND MASSAGE
37 soi Rambuttri
T : 02 281 6929


C'est dans la Rambuttri, après le tournant, quand on vient du New Siam 2.


   La totale  :

  • Pédicure et manicure 200 bahts
  • Facial treatment 200 bahts + pose d'un masque en option aux algues 200 bahts, le forfait total a donné 400 bahts.  
Et je peux vous dire que le Facial treatmant c'est génial. ça comprend :
  1. Facial massage  
  2. facial cleaning with herbs 
  3. Face treatment with orange 
  4. Aerosol steam and vacuum (la vapeur chaude, j adore) 
  5. Removal of black spots (ça je m y oppose, c'est trop douloureux)  
  6. Acne care with herbs 
  7. C'est là que j'ai opté pour le masque aux algues (Active mud for face seaweed mask)
Puis :
  1. Facial refreshment with cucumber (on vous recouvre le visage de rondelles de concombre sortant du réfrigérateur, et on appose une serviette éponge pour bien presser tout ca sur le visage) 
  2. Facial Care with Mooisturizer.
Donc j'en ai eu pour tout ça pour 600 bahts. C'est à dire, environ 13 euros.

Le dîner

Qu'est ce que je crevais la faim, il était 20h30 !!! J'ai eu envie de retourner dans mon restau indien. 


Le Royal India  

>


Et de re-manger la même chose qu'hier, parce que je m'étais tellement régalée, un "vindaloo chicken" et du riz et un chapati et une singha, total 220 bahts.



Sur le chemin, j'avais mon appareil, et je vous livre quelques photos de mon quartier