Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

mardi 1 février 2011

Mardi 1er Février 2011 - de Pakbara à Bangkok

Le retour est bientôt, vendredi, à la fin de la semaine. J'ai super bien dormi dans ma chambre du Happy House. Sans ventilo, juste avec une fenêtre de derrière ouverte, c'était parfait. Il fait beaucoup plus chaud ici dans la journée que dans les dernières iles, mais moins froid la nuit qu'à Lipe ou à Bulon,

J'ai beaucoup aimé cette journée qu'on avait décidé de séjourner à Pakbara. 

Là, aujourd'hui, ce matin, il y a eu une grosse invasion de voyageurs, car ils arrivent tous pour prendre les bateaux pour aller dans les îles. Beaucoup de monde ! ça change tout.

Mais, hier, hier soir, c'était super sympa. Il n'y avait personne. Et les habitants nous ont vite repérés. On n'arrêtait pas de me dire "your friends sont partis là ou là".

On a pris le petit dej au restau Wifi, c'est notre adresse habituelle maintenant : SITA ça s'appelle.
J'ai pris des toasts avec scrambled eggs et un café, pour 80 ou 90 bahts. Il y a plusieurs choix de bons cafés ici, même du Blue Mountain, et pas cher.

Le restau "SITA" qui fait Internet



J'ai changé un peu d'euros, car ici le taux était très bon, ça remonte un peu : 40 bahts pour 1 euro, je n'ai jamais eu depuis le début de voyage un taux aussi "fort". C'est vrai qu'avec la baisse de l'euro, les prix pour nous ont été bien plus élevés, cette année, et en plus, rien que l'augmentation des prix des hôtels, ça a compté aussi lourd dans le budget. J'ai dépensé le double de l'année dernière. Sur les îles c'est beaucoup plus cher.

Puis, j'ai profité pour uploader sur mon blog. Et fermer les bagages, dit "au revoir" au boss de l'hôtel, très sympa, laissé nos bagages à l'agence où l'on avait acheté nos tickets de minibus pour Hat Yai Airport, 250 bahts.

J'ai déjeuné d'un "sweet and sour chicken" très bon, à 80 bahts + riz, sans bière, ils m'ont servi un verre d'eau et glacons.

Et je continue sur l'ordi en attendant 15 hres, heure de départ de notre minibus. On aura ensuite encore deux heures à attendre à l'aéroport pour le vol de 19 hres.

Voilà où je suis, à Yat Hai dans le sud, loin, loin.


 


On est parti à 15 hres par le minibus à 250 bahts. Il était déjà plein. Plein de jeunes Thais, qui l'ont pris probablement à la sortie d'un speed boat, avant nous. Domi a eu une très mauvaise place, devant à côté du chauffeur, là où il n'y a pas de repose tête, et Christian était presque ... au milieu des bagages dans le fond. Moi j'ai eu la place devant près de la portière. 

La route est bonne, et le paysage agréable, mais ils roulent comme des dingues. Quand on est devant, on s'en rend compte.

On est arrivé deux heures avant l'heure du vol à l'aéroport de Hat Yai. Un l'aéroport quand même bien fréquenté. Du coup, on a mangé des trucs. Moi, par exemple, un cheese cake Forêt Noire aux cerises, quand je l'ai vu, une folie m'a prise, j'en ai eu envie, 95 bahts.

L'avion s'est envolé à l'heure. 19h10. C'était un boeing 737, le genre de coucou qu'on n'utilise plus dans notre pays depuis qu'on a les airbus !

Ce qui est marrant chez Nokair, c'est qu'il y a des publicités sur les parois intérieures de l'avion.



Sans doute, qu'ils se financent un peu comme ça, c'est une compagnie low coast. J'avais réussi un très bon tarif en achetant sur Internet, 1290 bahts, 31,20 euros + 1 euro de taxe pour payement par carte par internet. Quant aux inspections de sécurité de la part des hôtesses... le regard vers les ceintures... bof ! J'ai aussi transporté une bouteille d'eau dans mon sac, alors qu'il est inscrit partout dans les check points qu'il est interdit de transporter des liquides, et je suis passée au travers de tous radars possibles !

On croyait ne rien avoir à manger, ni à boire, c'est pour ça qu'on avait mangé dans l'aéroport avant l'embarquement. Mais si, on a eu à bord, un tout petit paquet avec trois mini, mini gâteaux et une coupelle d'eau.

On est arrivé avec 10 minutes d'avance. Le microphone s'est chargé de nous le dire. Le vol devait durer 1h30. On est arrivé donc à 20h20.

On n'est pas arrivé à l'aéroport international que je connais, mais à l'ancien aéroport, au Nord de Bangkok, Don Muang.

On a pris un taxi. A trois, c'est bon. Ça revient à moins de 300 bahts avec l'express way qu'on a payé au passage.  D'ailleurs le hic c'est qu'il n'existe plus, le bus pour aller en ville dans cet aéroport de Don Muang. On est obligé de prendre un taxi.

On est arrivé à l'hôtel vers 21h15/30.





Nos chambres étaient bien réservées. Ma chambre au 4 ème étage, n'était pas des plus belles que j'ai eues au New Siam. Sans doute parce que j'étais en occupation solo, (même payant pour deux), elle était petite, et donnait sur le côté, en vis à vis avec les immeubles de côté. Je voyais même tout ce que faisait le mec dans son appart, en face de ma fenêtre. Donc, il devait voir jusque dans ma chambre !




On est ensuite parti faire une balade dans les rues animées de Khao San, car Domi et Christian n'avaient jamais logé dans ce quartier. On est rentré à presque minuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Et si c'est écrit "Aucun commentaire", soyez le premier (ou la) à réagir !

Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "ANONYME".
Mais surtout si vous choisissez "Anonyme" PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE AU MOINS DE VOTRE PRÉNOM POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT.

VOS MESSAGES M'ENCOURAGENT BEAUCOUP ET JE VOUS EN REMERCIE.