Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

mardi 17 mars 2015

Mardi 17 Mars 2015 - De Bangkok à Paris

Vol Bangkok - Amman, minable

Plein, venant de Malaisie, boeing 787, un vieux truc, pas de place pour les jambes devant les sièges, bouffe très mauvaise, staff nul, même pas possible d'avoir de l'eau, tout est restreint à l'économie.

Le seul point positif de ce vol c'est ses horaires. Parti à 0h30, décollé à 1 hres du mat, service de dîner à 2 hres du mat... et 9hres 45 au total de vol entre Bangkok et Amman, ça permet de dormir. 

L'avion était déjà rempli de passagers, dont beaucoup dormaient. Il vient de Kuala Lumpur. Time share avec Malaysian Airlines.

Déjà, il y avais un mec assis à ma place, mon hublot ! C'est que l'avion venait de Kuala Lumpur. Je lui montre ma carte d'embarquement avec le numéro de mon siège. Il se déplace. Je lui demande de mettre mon petit sac à dos en haut. Et je lui demande "what langage, you ?" Je pensais qu'il était malaisien ou indonésien, et heureusement que je ne lui ai pas dit "salamat datang" car il me répond "english"... Je lui dis "Thank you". Mais aussitôt il me dit "and arabic" ! Je lui réponds "Choukran  !". Ah je ne l'ai pas du tout situé ce gars. À sa droite se trouvait une femme voilée. Il y en avait de nombreuses à bord.

Bon, il n'a pas été très sympa.  Il m'a envahi de son bras sur mon accoudoir, et je n'avais que très peu d'espace sur mon siège.

2 hres du mat. On nous sert le dîner ! Le dîner à été infecte. Au choix, de la viande, du poulet, ou des crevettes... je prends les crevettes. Dégueulasse. Des mini crevettes surgelées exactement comme celles que je trouve chez Picard et qui sont meilleures. Et aucune préparation. Du riz blanc et les mini crevettes  posées au dessus. Il n'y a que le gâteau au chocolat qui était acceptable.

Je prends un somnifère, et je m'endors vite. J ai dormi un peu plus de 6 hres quand on nous a "réveillés" pour un petit déjeuner, mini, jus d'orange, fruits, pain fromage fondu et un mini café.

Le vol a duré 9 hres 45 entre Bangkok et Amman. On est arrivé  à 5 hres 15.




Coucou de l'aéroport d'Amman

J'ai du dormir 6 hres et des poussières, pas mal ! Donc je suis pas trop mal. 
Connexion pour Paris dans moins de 2 hres, et 5 hres de vol.



NB : 2 degrés de température à l'aéroport, il fait à peine 6 ° à Amman, maintenant. J'ai apprécié d'avoir mon anorak. Même pendant la nuit dans l'avion. 
Après le passage à la sécurité  des bagages, les femmes dans une file, les hommes dans une autre... je monte au salles d'embarquement. Le trajet n'est pas long, l'aéroport  n'est pas très grand.




Zen !

Je demande si il y a le wifi. Le gars me dit "Zen" ! Je ne comprends pas. Il me dit d'aller voir le chef qui est au fond de ce hall. Je repose ma question au chef. "Zen", à nouveau.. J'ai compris ensuite... Le fournisseur d'accès wifi s'appelle Zain, Zain Jordan.

http://www.jo.zain.com/english/consumer/pages/default.aspx

Et on n'a pas besoin de pass word,  c'est un accès ouvert.



Je m'assieds dans la salle d'embarquement. En effet le wifi fonctionne.




Je discute avec un Français que j'avais rencontré en attendant dans la salle d'embarquement de Bangkok. Lui vend son miel en Thailande, si j'ai bien compris. Il m'a l'air retraité. Il me dit qu'il ne peut pas se passer de travailler, et que sa vente de miel l'occupe. Il séjourné à Hua Hin... ce qui ne me le rend pas très sympathique à mes yeux. Je ne recherche pas là même Thailande !
On embarque à l'heure, à 7 hres.


Vol Amman - Paris

Le vol est aussi plein quand j'y arrive. J'ai une place hublot, 13 A, et là encore un mec est installé à ma place ! Je fais venir l'hôtesse qui lui demande de déménager.

Je fais lever les deux mecs qui étaient déjà installés sur ma rangée de côté. Un barbu du genre intégriste, et au siège du milieu, un grand et gros noir, qui s'est avéré être très sympa. Né en Allemagne, de parents germano-camerounais, on a beaucoup discuté ensemble.

Les rangements sont pleins. Je garde mon petit sac à dos sous les jambes. Bon, je me dis, ce n'est que 5 hres de vol...

Un airbus 319 pour des vols de 5 hres quand même, c'est pas du tout confortable, c'est très vieillot, très étroit. Et aussi très... lent... Ces vieux avions ont une vitesse bien lente, ce qui rallonge la durée du voyage.

L'avion est rempli de femmes voilées, bon, Jordanie... mais quand je suis allée en Jordanie, moi, il y a une dizaine d'années, les femmes portaient un foulard pas ce voile là !

On devait être une dizaine ou douzaine de Français dans cet avion, je veux dire de Français pas musulmans. Pas plus.

Mais le nombre de...  comment dire ces mecs comme mon voisin n°2, au crâne rasé, portant un petit chapeau rond blanc, une robe, et surtout la barbe... vous savez la barbe de ceux qu'on voit à la TV française, qu on appelle les... intégristes.

Mon voisin, enfin pas celui avec qui j'ai parlé tout le temps qui était un français allemand très sympa, mais l'autre, celui en 3 ème siège, il était de ce type là. Il ne nous a pas adressé la parole. Mon voisin sympa m'a dit qu'il avait vu qu'il avait sorti un passeport français.

Moi j'étais proche de lui à l'arrivée à Paris à la présentation des passeports. Eh bien il est passé comme une lettre à la poste, à toute vitesse, aussi vite que moi.

Je l'ai vu ensuite se regrouper, à la collecte des bagages, avec tout un groupe de mecs comme lui, "déguisés" de la même façon, et là, je l'ai vu alors souriant, rigolant avec eux. Ils étaient je ne sais pas combien de barbus en robe longue, et ils ont des passeports français.

Moi, ces gens là je n'en avais vu qu'à la TV, ça m'a fait très bizarre. Comment dire, ça met mal à l'aise.

La bouffe à été TRÈS mauvaise sur le Bangkok - Amman, et par contre BONNE sur le Amman - Paris. Un petit dej très bon, j'ai pris omelette avec pommes de terre, et pain croissant... il y avait le choix entre pommes de terre ou saucisses.

Bon, Royal Jordanian, il y a aussi à faire du travail au niveau de l'équipage, pas très aimables, pas très dispos, pas souriants. Et des uniformes, d'un autre âge.


Paris - Charles de Gaulle Airport

On atterrit à l heure, 11hres. 12° à l'aéroport d'annoncés à 11hres ce matin. Il est 11hres 20 quand l'avion arrive à être au parking et qu'on puisse sortir de l'avion. 

J'arrive très vite au hall de collecte des bagages. Ça commence à avancer, mais je vois bien que ce sont les bagages de ceux qui ont embarqué à Amman, pas les nôtres.  Et puis voilà que le tapis roulant s'arrête. On entend ensuite une annonce nous disant qu'il y a un problème technique sur notre tapis roulant. Et dire qu'on est dans le plus grand aéroport de Paris, pas à Bangkok  !

Le tapis à ré-avancé après un arrêt de bien 20 mn. Mon sac est arrivé. Je me dirige vers le bus d'Air France qui va me mener à l'Etoile. Il y en a un inscrit pour 12h 19. Ce qui veut dire que je viens d'en louper un ! Mais là encore, retard, retard. Il est arrivé à 12h35.

Après il a roulé vite jusqu'à l'Etoile. Pas d'embouteillages, mais des panneaux de ralentissement  pour cause de pollution, c'était écrit.








J'arrive à 13 hres et quelque bd Carnot.  La chance, il  y a plusieurs taxis de garés à la station juste en face, ce qui n'a pas été le cas lors de mes voyages précédents. J'ai décidé de prendre un taxi parce que je suis trop fatiguée et surtout que mon sac, rempli de mes achats à Bangkok est bien trop lourd pour prendre tous les escaliers du métro que j'ai à me taper.

Je prends le premier taxi dans la ligne. C'est est un Africain qui le conduit. Et il a roulé à une vitesse d'escargot. Ça m'énervait ! On aurait dit qu'il faisait ses premiers pas en conduite ! C'est moi qui l'ai guidé. J'en ai eu pour 8,5 euros, j'ai donné 10.

Enfin chez moi !

Il est 13h30, j'ai mis deux heures et demie après l'atterrissage pour arriver jusqu'à chez moi, jamais ça n'a été si long, sauf l'hiver dernier quand il y avait la grève des taxis qui bloquait la route vers Paris.

Je pose mes affaires et je vais aussitôt acheter à manger. Oui malgré tous les repas que j'ai fait en vol, je crève la dalle. Evidemment sur quoi je me jette ? Une baguette, du beurre et du camembert. 

Il fait très beau sur Paris. Très vite la température monte à 16° voir du 20° sur mon balcon. Une chaleur douce, douce, pas tropicale... vous comprenez la différence ! C'est très agréable  Super beau temps à Paris. C'est le printemps je crois. 

Je suis super fatiguée par mon voyage de retour. La première partie les 9 hres 45, ça a été très bien, j'ai pris un somnifère et j'ai dormi un peu plus que 6 hres. Mais la 2 ème partie a été très dure, j'ai pas redormi, et c'était long, mais long...  5 hres, et j'ai pourtant discuté avec mon voisin pendant bien les deux premières heures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Et si c'est écrit "Aucun commentaire", soyez le premier (ou la) à réagir !

Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "ANONYME".
Mais surtout si vous choisissez "Anonyme" PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE AU MOINS DE VOTRE PRÉNOM POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT.

VOS MESSAGES M'ENCOURAGENT BEAUCOUP ET JE VOUS EN REMERCIE.