Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

lundi 9 mars 2015

Lundi 9 Mars 2015 - Départ de notre robinsonnade.- Koh Tao (1)

J'ai été réveillée très tôt, 6h15... par... les longtails boats. Oui si tôt. Ici c'est la plaie. Surtout l'après midi, ils sont très nombreux à déverser des flots de touristes. Mais même en dehors de l'après midi. Le matin la plage reste déserte encore pendant quelques très petites heures. De même que le soir, le dernier long tail repart à 17 hres, officiellement.

Je prépare, enfin je finalise mes bagages.




 Quelques dernières photos de la plage encore déserte.

Une dernière vue de mon bungalow




Je vais prendre mon petit dej au bb 1, parce que c'est bien mieux. Le petit dej continental ne coûte que 100 bahts par rapport au 120 bahts de chez nous, et il y a deux oeufs, ça cale les oeufs, surtout quand on ne prend pas de déjeuner.


Mais partout les cuisines n'ouvrent qu'a 8 hres.
Je me plante là bas à 7h45.
Je mentionne que je vais prendre mon petit dej là, et que j'attends.



Le restau a bien ouvert à 8 hres, je crevais la dalle. Moi sans mon petit dej aussitôt que je me réveille, je suis mal, mal.

Eh bien j'ai été servie à 8hres 15 ! Bon, c'était bon, jus de mangue, 2 toasts, 2 oeufs que j'ai demandé well cooked pour ne pas les avoir à la coque, presque crus. Il y a du beurre, de la confiture, en petite quantité bien sûr. Mais pour 100 bahts, c'est très bien.

On a demandé à ce que les gars du staff de notre resort a nous, nous portent nos bagages de notre bungalow jusqu'au longtail du bb1 qui doit nous emmener. Marcher c'est facile pour y aller, rapide, mais porter les bagages, même si pas énormes, on ne peut pas, sur le sable de la plage..

A 8h30 je rentre à mon bungalow, pour fermer tout ce qui reste.

A 9 hres passées ma valise n'a pas été enlevée. Je me rends donc à la réception  Ils viennent la chercher tout de suite. J'achète une petite bouteille d'eau pour le voyage... 25 bahts ! Oui la grande est à 35 bahts, et la petite à 25 bahts !!! Tout est très cher ici, c'est isolé. Enfin, pourtant pas tant isolé que cela, vu le nombre de longtails qui déversent les touristes d'un jour.

On marche jusqu'à notre taxi boat. Il se remplit. Ça ne se passe pas trop mal. Les jeunes nous donnent de l'aide pour monter à bord, car ça balance fort.

On parle tout du long, ça va vite. Une dizaine de minutes. Mais il fait déjà très très chaud sur le bateau.

Juste là où l'on débarque  il y a un songteo qui fait la jonction. Il travaille avec le resort. Mais le chauffeur est très désagréable, une fois de plus.

À Tong Sala

On a traversé l'île. Ça va très vite, peut-être 20 mn pour arriver. Mais ce con de chauffeur nous a tous déposés a Thong Sala devant la pier de Seatran, l'autre compagnie de ferries, beaucoup de passagers avec nous prenaient ce bateau.

Mais nous on avait un voucher pour Songserm, et quand je me suis pointée avec notre voucher au guichet Songserm, la fille, très désagréable aussi, me dit qu'on doit aller l'échanger à un autre office de Songserm !

Ou ? Ou ? Pas d infos, gens désagréables. On a nos bagages à trimbaler. On était très en colère contre ce chauffeur qui était censé nous déposer devant la bonne pier, puisqu'il travaille avec le resort, et qu'on avait notre billet pour Songserm.

On a eu un peu de mal à avoir les informations. On marche avec nos sacs, valises qui roulent mais c'est pas goudronné, c'est sableux, pas facile. Et il fait déjà très très, trop chaud !

On arrive quand même au bon guichet et on échange notre voucher contre deux tickets de bateau. La fille nous dit qu'on peut laisser nos bagages dans ce bureau. Une bonne chose. Il faut être là à midi 15, nous dit la fille.

Ouf on est plus légères.

Surprise, on tombe sur notre Bee, notre moto taxi à la boucle d'oreille. Il est aux côtés de sa girl-friend, qui est vendeuse de pad thai sur le port.

Moi je dois changer de l'argent. Je le vais à la Krungskrit jaune, meilleur taux qu'en face à la violette. Mais bon, toujours mauvaise surprise... L'euro est tombé cette fois à 34, 50 bahts, quelque chose comme ça, toujours, toujours plus bas.

Domy, elle, va boire son expresso sur le port.

Moi je passe au Seven eleven acheter un sandwich thon et une autre petite bouteille d'eau.. ici... à 9 bahts, au lieu de 25 bahts au resort isolé ! J'achète aussi de quoi pour le petit dej de demain cas où.

Revoir Mama

Puis je décide de passer voir si Mama est dans son restau. Ah "Mama" ! très connue à Thong Sala, j'allais dîner tous les soirs chez elle, l'an dernier, pendant une semaine. Et elle était là. Eh bien elle m'a reconnue, m'a embrassée, je n'imaginais pas qu'elle me reconnaitrais un an après.  Ah c'était bien sympa cette étreinte.

Sur la pier

Je retrouve Domy devant son expresso. Le temps qu'elle aille acheter des cigarettes au Seven, et sur qui je tombe  ! Sur Hanna, la Canadienne anglaise avec qui je m'étais liée à Haad Salad, qui logeait au même resort. Elle, prend le bateau.. pour Krabi. C'est drôle de tomber comme cela par le hasard sur autant de personnes.

On se dirige vers la pier. Un monde fou. On trouve deux chaises à l'ombre. Mais Domy souhaite s'avancer rapidement vers la grille pour monter les premières à bord.

C'est un peu le bordel comme toujours. Il n y a que des jeunes, sacs à dos, ça promet pour Koh Tao, cette foule.

On arrive à monter dans les premiers. On s'installe à l'intérieur à la clim. Il y a du monde !!!!

Le ferry de Songserm

Le bateau est parti à 12h 50 au lieu de 12h30. On est arrivé à  Koh Tao à 14h20.

On a fait connaissance de nos voisins de siège, un couple de jeunes Suisses allemands, et on a discuté.  La traversée a passé très vite.








Arrivée à Koh Tao




On avait gardé nos bagages avec nous donc on était dans les premiers à sortir.

Déjà pour arriver sur la quai, il y a une rampe de fer très abrupte, pas facile.

Galère,  recherche d'un logement

Là, a commencé la recherche d'hôtel. On n'avait rien booké, pour une fois, on voulait voir. On décide de prendre un taxi pour Chalok bay. Le prix est de 100 bahts. C'est le prix normal.

On n'avait pas booké, rien, et ça a été dur !



On va voir le JP resort, mais on est très déçu  des bâtisses de l'autre côté de la route, à flan de colline, très serrés, à 700 bahts eau chaude.

 

Je garde les bagages en compagnie d'un Français de la Camargue, dont l'épouse et couple ami sont aussi partis à la recherche de chambres. 
Domy va voir avec le taxi plus loin. Mais plus on s'éloigne, plus les resorts se sont révélés chers, des plus de 1000 à 2500 bahts...


Entre temps je suis allée visiter une chambre du JP, et franchement... pas aimé. L'intérieur, ça va, mais c'est que surtout on entend le bruit de la circulation de la route.





On lâche notre taxi. Domy va voir par la plage d'autres resorts. J'attends très longtemps. Ça cuit le soleil. Il est plus de 16 hres quand elle revient. Elle nous a trouvé deux bungalows à 650 bahts dans un jardin, avec eau chaude et fan.

Au Sunshine 2

Le Sunshine 2 est constitué de bungalows avec une terrasse et au milieu d'un magnifique jardin qui donne directement sur la plage.



On s'y rend par la route, pour faire rouler les valises, puis on rencontre un jeune Français qui y loge, et nous conduit. Un beau parc.






Moi je suis très satisfaite de ce qu'elle a trouvé. Pour 650 bahts ici, à Koh Tao. 
J'aime bien ma chambre. Ça change  de ma dernière cahute sans confort du tout  ! Elle est grande, de l'espace, comme j'en ai manqué au dernier. Il y a l'électricité tout le temps, des rangements, une coiffeuse, une table de nuit... le pied !!! le wifi ?? au centre du resort ? une grande salle de bain, l'eau chaude, et un lavabo ! (il n'y avait pas de lavabo les nuits dernières...) 
Je revis !!


















La salle de bain, douche eau chaude...


Mais toujours chasse d'eau au seau


On voit la mer.



Domy va vers la plage de devant immédiatement. Mais il est tard, 17 hres. La mer est basse. L'eau arrive aux pieds, et le fond est vaseux. Ça ne me plait pas.


Je décide de marcher et de me repérer jusqu'à la route.
Super, le Seven Eleven est au coin à 5 mn, la route est remplie de supermarchés, restaus, agences, c'est bien mieux placé encore que le JP resort. La route du resort débouche juste au coin avec le Seven eleven, en 5 mn. 
Je me sens revivre.  
D'autres guesthouses
Nb : le Sunshine 1, même  maison,  par contre, est très moche. Il est avant, il donne sur la route de sable, le jardin est inexistant, et il y a beaucoup de vis à vis.













Je passe dans deux agences me renseigner pour mon retour vers Bangkok qui est vendredi. Je verrai ça demain.

J'achète deux eaux au Seven, 20 bahts ici. C'était 35 hier.... Et une Chang, que je bois immédiatement devant le Seven. J'avais soif !!!

Dîner

On passe par la plage et on finit dans l'un de ces restaus de resorts qui longent. C'est une suite de bars bruyants et de restaus. Beaucoup de jeunes dans les bars.





J'ai mangé encore, oui, un panang chicken, qui ressemblait à une soupe. Ça ressemblait au red curry car c'était comme une soupe. 
Il a coûté 130 bahts le riz inclus dans le plat, et la Chang étant au même prix que la Singha, 60 bahts, j'ai pris une Singha.





Retour à ma chambre. Suis fatiguée mais j'écris mes textes jusqu'à presque minuit, je n'ai pas écrit depuis deux jours à cause de l'inconfort où j'étais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Et si c'est écrit "Aucun commentaire", soyez le premier (ou la) à réagir !

Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "ANONYME".
Mais surtout si vous choisissez "Anonyme" PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE AU MOINS DE VOTRE PRÉNOM POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT.

VOS MESSAGES M'ENCOURAGENT BEAUCOUP ET JE VOUS EN REMERCIE.